Agnel (monnaie)

monnaie d’or française

L’agnel, ou aignel[1],[2], ou agnel d'or ou mouton d’or est une monnaie d’or française qui aurait été créée par Louis IX au XIIIe siècle par une ordonnance promulguée le qui qualifie cette monnaie d'« aignelz à la grosse layne d'or[3],[4] ».

Agnel d'or de Philippe le Bel frappée en 1311.
Avers et revers de l'agnel d'or de Jean II le Bon, vers 1350, (Cleveland Museum of Art).

Les premiers spécimens que nous connaissons ont été frappés à partir du [5] sous le roi Philippe le Bel, lorsque celui-ci a décidé de rétablir la monnaie en revenant au monnayage or après avoir banni définitivement les Juifs (1306) et supprimé les Templiers (1307). Cette mesure de reprise en main des finances du royaume a été le début de la prospérité de son règne.

L’avers de la pièce représente l’agneau pascal, d’où son nom, qui regarde vers une croix tréflée portant bannière. Le revers est constitué d'une croix gothique.

Son poids fut variable au fur et à mesure des années.

Les derniers agnels furent frappés à l’époque de Charles VII dont le règne se termine au milieu du XVe siècle.

La dénomination d'agnel a cependant connu une résurgence en novembre 2015 sous la forme d'une monnaie locale en Haute Normandie. Ces nouveaux agnels ne sont bien évidemment plus des pièces d'or mais des billets.

Monnaie de Saint Louis (12261270)Modifier

  • Création par une ordonnance datée de
  • Agnel d'or. 59,5 pièces au marc, valant 12 sols, 6 deniers.
  • Agnel à la grosse laine d'or fin. Poids 3 deniers 13 grains, soit 54,5 pièces au marc, valant 12 sols 6 deniers.
  • Aucun specimen conservé.

Monnaie de Philippe III le Hardi (12701285)Modifier

  • Aucune monnaie d'or connue.

Agnel d'or de Philippe IV le Bel (12851314)Modifier

  • Première émission : 1311
  • Dimension : 24,5 millimètres,
  • Poids légal : 3,136 grammes
  • Avers : un agneau pascal passant à gauche, la tête tournée à droite, devant une croix tréflée avec un gonfanon. En exergue: Ph' Rex. Légende en latin : AGN’ D’NI QVI TOLL’° PCCA MVDI MISERERE NOB’ (Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde - prends pitié de nous
  • Revers : une croix quadrifoliée dans un quadrilobe fleuronné et cantonné de quatre lys, avec la légende en latin : XP'C° VINCIT° XP'C° REGNAT° XP'C° IMPERAT (Le Christ vainc - le Christ règne - le Christ commande)
  • Autres monnaies d'or émises :
    • Petit royal ou petit florin 1290 - 3,547 g (poids du florin de Florence)
    • Masse d'or ou Grand royal 1296 -
    • Chaise d'or 1303 -
    • Florin d'or à la reine ou Petite masse 1305 -
    • Mantelet ou Petit royal debout 1305 - 3,496 g.

Agnel d'or de Louis X le Hutin (13141316)Modifier

Faible émission.

En exergue : LVd' REX. Légende en latin : AGN’ D’NI QVI TOLL’° PCCA MVDI MISERERE NOB’ (Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde - prends pitié de nous.

Agnel d'or de Philippe V le Long (13161322)Modifier

  • En exergue : Ph' REX. Légende en latin : AGN’ D’NI QVI TOLL’° PCCA MVDI MISERERE NOB’ (Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde - prends pitié de nous.

Agnel d'or de Charles IV le Bel (13221328)Modifier

  • En exergue : KL' REX. Légende en latin : AGN’ D’NI QVI TOLL’° PCCA MVDI MISERERE NOB’ (Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde - prends pitié de nous.

L'avers d'un agnel d'or de Charles IV le Bel de 1322 est reproduit par la Monnaie de Paris pour servir de médaille de baptême, le revers est lisse pour permettre une gravure. 18 mm

  • Autres monnaies d'or frappée sous son règne :
    • Royal d'or - 4,119 g
    • Petit royal - 2,109 g

Agnel d'or de Philippe VI de Valois (13281350)Modifier

  • Pas d'émission d'agnel sous son règne.
  • Autres monnaies d'or frappées :
    • Royal 1328 - 4,219 g
    • Parisis 1323 - 7,284 g
    • Lion d'or 1338 - 4,895 g
    • Pavillon d'or - 1339 5,098 g
    • Couronne d'or - 1340 5,438 g
    • Double d'or - 1340 6,798 g
    • Ange d'or - 1341-1342 7,271 g/6,440 g/5,827 g
    • Chaise d'or - 1346 4,706 g
    • Écu à la chaise - 1337 4,532 g
    • Florin Georges - 1341 4,647 g

Agnel d'or de Jean II le Bon (13501364)Modifier

Agnel d'or de Charles V le Sage (13641380)Modifier

  • Pas d'émission d'agnel sous son règne.
  • Autres pièces d'or frappées :
    • Franc à cheval 1364 - 3,885 g
    • Franc à pied 1365 - 3,824 g

Agnel d'or de Charles VI le Bien-Aimé (13801422)Modifier

  • A été émis en deux versions :
    • Premier type avec penon à croix trèfle
    • Deuxième type avec penon à croix simple
  • Première émission : 1422 agnel pour le Dauphin
  • Dimension : +/- 24 millimètres,
  • Poids légal : 2,549 grammes
  • Avers : un agneau pascal à gauche, dont l’une des pattes antérieures est relevée ; la tête nimbée étant tournée à droite. L’agneau est situé au premier plan d’une croix tréflée avec un gonfanon, coupant la légende à l’exergue. Cet ensemble est gravé à l’intérieur d’un polylobe bouleté, au-dessus duquel est inscrite l'exergue: K F RX (Karolus Francorum Rex) Le pourtour de la pièce porte l’inscription : « + AGn : DEI : QVITOLL’ : PECAT : mVDI : mlS : nOBIS » (agnus dei qui tollis pecata mundi miserere nobis)
  • Revers : croix trifoliée avec une rose à cinq pétales, à l’intérieur d’un quadrilobe anglé en cœur. Ce petit ensemble est cantonné de quatre lis, et le tout à l’intérieur d’un autre quadrilobe anglé cantonné de six petits lis, avec d’autres éléments. Le revers porte également la mention : « + XPC * VINCIT * XPC * REGNAT * XPC * INPERAT (Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande) ». (Le Christ vainc - le Christ règne - le Christ commande).
  • Autres monnaies d'or émises :
    • Heaume et 1/2 heaume d'or : 1417 - 5,099 g
    • Double et 1/2 double d'or : 1420
    • Salut d'or : 1421 - 3,884 g

Agnel d'or de Henri V Lancastre, duc de Normandie (14151422)Modifier

  • Date émission : 1419-1420 à Rouen et Saint-Lô.
  • Poids : 2,549 grammes
  • Avers : comme Charles VI. Exergue : h'F REX
  • Revers : 2 léopards

Agnel de Charles VII le Victorieux (14221451)Modifier

  • Poids : 2,549 g
  • Avers. L'agneau pascal est dans un polylobe interrompu en bas par l'exergue : KA'REX
  • Revers. Croix cantonnée de 4 fleurs de lys dans un quadrilobe.
  • Autres monnaies d'or émises :
    • Franc à cheval : 3,059 g
    • Salut d'or : 1423 - 3,496 g
    • Écu d'or à la couronne : 1423/1435
    • Royal d'or : 1429 - 3,824 g
    • Chaise d'or : 1430 - 3,599 g
    • Écu à la couronne ou Écu neuf : 1436/1450 - 3,496 g
    • Écu au briquet : poids 3,496 g

Notes et référencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « agnel » (sens B) dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales (consulté le 19 juillet 2016).
  2. Entrée « agnel », sur Dictionnaires de français (en ligne), Larousse (consulté le ).
  3. P.-Charles Robert, « Double mouton d'or du chapitre de Cambrai », Revue de numismatique, 3e série, t. 6,‎ , p. 78-83 (lire en ligne)
  4. Félicien de Saulcy, « 1226 (24 novembre) », dans Recueil de documents relatifs à l'histoire des monnaies frappées par les rois de France, depuis Philippe II jusqu'à François Ier. I. [Documents généraux. - Documents datés distribués par règne : 1179-1380.], t. 1, Paris, Imprimerie nationale, , 578 p. (lire en ligne), p. 125
  5. Agnel d'or (26 janvier 1311) (BNF 38639896).

BibliographieModifier

  • Jean Belaubre, Dictionnaire de Numismatique médiévale occidentale, Paris, Léopard d'Or, 1996 (ISBN 978-2-86377-121-1)
  • Jean Lafaurie, Les monnaies des rois de France, Paris-Bâle, 1951

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :