Affrontements de 2022 entre le Kirghizistan et le Tadjikistan

affrontements de 2022
Affrontements de 2022 entre le Kirghizistan et le Tadjikistan
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte montrant les zones où des affrontements ont éclaté.
Informations générales
Date -
Lieu Frontière entre le Kirghizistan et le Tadjikistan
Issue Cessez-le-feu
Belligérants
Drapeau du Tadjikistan TadjikistanDrapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Forces en présence
Forces armées de la République du Tadjikistan
Service des gardes-frontières (en)
OMON (en)
Forces armées de la République kirghize
Service des gardes-frontières (en)
Pertes
41 morts (selon le Tadjikistan)
58 morts (selon Radio Free Europe/Radio Liberty)
Au moins 200 morts (selon le Kirghizistan)
59 morts[1],[2]
139 blessés
136 000 évacués

Conflits post-soviétiques

Des affrontements ont eu lieu entre le Kirghizistan et le Tadjikistan entre le et le . Les combats font suite à une série d'affrontements en 2021 opposant les deux pays.

ContexteModifier

Le , des affrontements se sont soldés par la mort de deux civils et plusieurs blessés[3]. Le Comité d'État pour la sécurité nationale du Tadjikistan a déclaré dans un communiqué qu'il y avait eu dix blessés supplémentaires de leur côté de la frontière, six d'entre eux étaient des militaires tandis que les quatre autres étaient des civils. De l'autre côté, le ministère de la Santé du Kirghizistan a déclaré qu'au moins onze de ses citoyens étaient soignés pour des blessures modérément graves. Les autorités kirghizes ont déclaré que le blocage d'une route entre le galop provincial de Batken et le village kirghize d'Isfana par des citoyens tadjiks était la cause des affrontements.

Le , un incident armé entre des gardes-frontières à la frontière entre le Kirghizistan et le Tadjikistan, dans la région de Teskey, dans le district de Batken, a tué un garde-frontière tadjik. À la suite de l'incident, des responsables de la région de Batken au Kirghizistan et de la région de Sughd au Tadjikistan se sont entretenus[4],[5].

Selon des sources tadjikes, un affrontement frontalier s'est produit le après que des soldats kirghizes ont traversé la frontière près de Voroukh[6]. Deux semaines plus tard, le , un garde-frontière tadjik a été tué et trois autres blessés lors d'un affrontement avec les troupes frontalières kirghizes[7].

DéroulementModifier

Le , un garde-frontière tadjik a été tué et deux autres blessés lors d'affrontements avec des gardes kirghizes qui accusaient le Tadjikistan de prendre position dans une zone délimitée[8]. Plus tard le même jour, deux gardes-frontières auraient été tués et onze autres blessés, dont cinq civils[9].

Le conflit s'est intensifié le . L'utilisation de véhicules blindés a été signalée, ainsi que le bombardement de l'aéroport de la ville de Batken (en), au Kirghizistan. Le Tadjikistan a accusé le Kirghizistan d'avoir bombardé un avant-poste et sept villages frontaliers à l'arme lourde. Les forces tadjikes sont également entrées dans un village frontalier kirghize. Au moins trente-et-un blessés ont été signalés par le Kirghizistan, tandis qu'un civil a été tué et trois autres ont été blessés selon les forces tadjikes à Isfara. Après plusieurs tentatives, un cessez-le-feu a été conclu[10]. Cependant, il a été brisé trois heures plus tard et le Kirghizistan a annoncé que vingt-quatre personnes étaient mortes et 87 autres blessées[11]. Le parlement kirghize a tenu une réunion d'urgence en raison de la situation[12]. Au moins 136 000 personnes ont été évacuées de la zone de conflit par le Kirghizistan[13].

Les combats ont repris le et le Kirghizistan a déclaré l'état d'urgence dans la région de Batken[14].

Le 20 septembre 2022, le Tadjikistan et le Kirghizistan ont signé un accord de paix.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « BRIEF-Kyrgyzstan Health Ministry says 24 citizens have been killed in clashes with Tajikistan, 87 were injured - Interfax », sur Devdiscourse,
  2. (en) « 24 Kyrgyz killed in Tajik aggression at the border », sur Super.kg,
  3. (en) « Two civilians killed as guards clash at Kyrgyz-Tajik border », sur Al Jazeera,
  4. (en) « Kyrgyzstan reports shooting on border with Tajikistan », sur Trend.Az,
  5. (en) « Kyrgyzstan, Tajikistan Hold New Talks After Shooting At Border Leaves One Dead », sur RadioFreeEurope/RadioLiberty,
  6. (en) « Tajikistan accuses Kyrgyzstan of provoking latest border clash », sur Reuters, .
  7. (en) « One killed in Tajik-Kyrgyz border guard clash », sur Reuters, .
  8. (en) « One Tajikistan border guard killed in clashes with Kyrgyzstan - RIA », sur Reuters, .
  9. (en) « Two reported killed in clashes between Kyrgyz and Tajik border guards », sur Reuters, .
  10. (en) « Kyrgyzstan reports heavy fighting with Tajikistan, 24 people killed », sur Reuters,
  11. (en) « Kyrgyzstan says Tajikistan resumed firing on border after ceasefire », sur Reuters, .
  12. (en) « BREAKING: Kyrgyzstan parliament holds emergency session as fighting with Tajikistan continues », sur Euro Weekly News,
  13. (en) « Kyrgyzstan has evacuated over 136,000 from border conflict zone », sur Akipress, .
  14. (en) « Kyrgyzstan declares state of emergency in Batken region bordering Tajikistan », sur AA, .