Adrien de Tyr

rhéteur grec de l'Antiquité

Adrien de Tyr est un rhéteur grec du IIe siècle. Élève d'Hérode Atticus, il appartient à la Seconde Sophistique. Sa vie nous est connue par la biographie que lui consacre Philostrate dans le deuxième livre de ses Vies des sophistes.

Adrien de Tyr
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activités
Autres informations
Maître

BiographieModifier

Né à Tyr[1], Adrien étudie l'éloquence à Athènes auprès d'Hérode Atticus. Il est ensuite nommé par Marc Aurèle à la chaire impériale de rhétorique d'Athènes. Philostrate note sa magnificence :

« Paré d'un habit magnifique, orné de pierres précieuses les plus rares, on le voyait arriver pour ses exercices, monté sur un char dont les chevaux avaient des freins d'argent ; et, après la séance, il retournait chez lui comme en triomphe, avec un cortège de Grecs accourus de toutes parts[2]. »

À la mort de son maître, il est chargé de prononcer l'oraison funèbre[2] et reçoit la chaire de Rome. Il est promu secrétaire impérial aux lettres grecques (ab epistulis Græcis) par Commode peu de temps avant sa mort[3]. Selon Christopher Jones, il est le personnage visé par le pamphlet de Lucien de Samosate sur le Pseudologiste[4].

ŒuvreModifier

Il était l'auteur d'un traité en cinq volumes sur les Idées[5] et, comme son contemporain Apulée, de Métamorphoses.

NotesModifier

  1. Philostrate, Vie des sophistes, Adrien de Tyr [lire en ligne] (2, 10, 585).
  2. a et b Philostrate (2, 10, 586). Extrait de la traduction de E. Bourquin.
  3. Philostrate (2, 10, 590).
  4. C.P. Jones, « Two Enemies of Lucian », GRBS, 13, 1972, pp. 475- 487
  5. Souda, A528.