Admiralty Arch

arche monumentale située à Londres

Arche de l'Amirauté
Admiralty Arch, London, England - June 2009.jpg
Admiralty Arch, vue à partir du Mall
Présentation
Type
Fondation
Style
Architecte
Commanditaire
Patrimonialité
Monument classé de Grade I (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

L'Arche de l'Amirauté (en anglais «Admiralty Arch») est une arche monumentale située à Londres, à l'extrémité est du Mall qui va de Charing Cross et Trafalgar Square au palais de Buckingham, faisant partie de « the ceremonial route », l'itinéraire suivi lors des cérémonies protocolaires.
Elle a été construite en 1911 à l'emplacement de jardins horticoles (« Spring Gardens »), sur les plans de Aston Webb, à l'instigation d'Édouard VII en mémoire de sa mère, la reine Victoria. Cependant, Édouard mourra avant même de voir l'achèvement des travaux.
L'inscription latine au-dessus du monument en témoigne :

 : ANNO : DECIMO : EDWARDI : SEPTIMI : REGIS :
 : VICTORIÆ : REGINÆ : CIVES : GRATISSIMI : MDCCCCX :

(traduction : « En la dixième année du règne d'Édouard VII, à la reine Victoria, ses citoyens très reconnaissants, 1910 »)

Le monument est composé de trois porches, dont celui du centre est fermé en temps normal par une grille de fer forgé, car il est emprunté uniquement par le souverain britannique lors des cérémonies officielles[1]. Les deux autres sont accessibles à la circulation automobile et piétonne. Ces porches sont encadrés de part et d'autre de deux bâtiments comprenant plusieurs bureaux, en général occupés par le Cabinet.

L'Arche de l'Amirauté est reliée au sud, par un pont enjambant une allée de Spings Gardens, au Old Admiralty Building attenant, dont la façade principale est située sur Horse Guards Parade.

Notes et référencesModifier

  1. En 2012, lors des marathons des Jeux olympiques, la porte centrale a été ouverte pour laisser passer les coureurs

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :