Ouvrir le menu principal
Achille Marozzo
Hutton's dagger and cloak, guard.jpg
Cape et dague dans le traité Opera Nova de 1536 de Marozzo.
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Achille Marozzo (1484-1553)[1] était un maître d'armes italien du XVIe siècle qui est tenu comme le plus grand représentant de l'escrime bolonaise par la taille du traité qu'il publia en 1536: Opera Nova[2] ("Œuvre nouvelle"), ainsi que par le nombre de rééditions de ce livre.

Sommaire

Sa vieModifier

Achille, fils de Lodovico Marozzo[1], est né à San Giovanni in Persiceto (alors sous la juridiction de Bologne) en 1484. Il a été l'étudiant du grand maître d'armes Guido Antonio di Luca, dont on sait peu de choses, à part sa grande réputation: Achille Marozzo lui rendit hommage dans la préface de son traité (p. 5 de l'édition[2] de 1536) en écrivant que « de son école sont sortis plus de combattants que du ventre du cheval de Troie ».

Marozzo a tenu sa propre salle d'armes à Bologne près de l'abbaye de Santi Nabore e Felice[1]. Les élèves de Marozzo étaient, entre autres, Giovanni Battista da i Letti, Giacomo Crafter d'Agusta, et son propre fils Sebastiano Marozzo[3].

Son traitéModifier

En 1536, à Modène, Marozzo publia un traité volumineux, Opera Nova de Achille Marozzo Bolognese, Maestro Generale de l'Arte de l'Armi, de 320 pages[2], qui expose sa théorie de l'escrime. Le traité est dédié au comte Guido Rangoni (1485-1539, deuxième du nom), condottiero et duelliste célèbre, probablement son mécène. Le traité a été republié un nombre remarquable de fois: à Bologne en 1546, à Venise en 1550 et en 1567-1568, à Vérone en 1615, parfois avec des remaniements[4]. Il se pourrait qu'une édition réalisée en France ait existé[5], mais elle n'a pas été retrouvée.

Constitué de six parties[2], le livre commence par une dédicace, puis une introduction suivie de la manière de tirer l'épée avec le bocle, continue par l'épée seule, puis l'espadon, puis les armes d'hast dont la pertuisane, et termine par une discussion sur le duel.

RéférencesModifier

  1. a b et c (it) Pantanelli, G., « Scherma e maestri di scherma bolognesi », Strenna storica bolognese, Cooperativa tipografica Azzoguidi, no III,‎ (lire en ligne)
  2. a b c et d (it) Achille Marozzo, Opera Nova de Achille Marozzo Bolognese, Maestro Generale de l'Arte de l'Armi, Modène, , 320 p. (lire en ligne)
  3. (it) Giovanni Fantuzzi, Notizie degli scrittori bolognesi, Bologna, Stamperia di San Tommaso d'Aquino, (lire en ligne)
  4. (it) Jacopo Gelli, Bibliografia Generale della Scherma Con Note Critiche, Florence, Tipografia Editrice di L. Niccolai, (lire en ligne)
  5. Antoine du Verdier, La bibliotheque d'Antoine du Verdier, seigneur de Vauprivas : contenant le catalogue de tous ceux qui ont escrit, ou traduict en françois, & autres dialectes de ce royaume... : avec un discours sur les bonnes lettres, servant de preface : et à la fin un supplement de l'epitome de la bibliotheque de Gesner, Lyon, Barthelemy Honorat, (lire en ligne), Page 5: "ACHILLE MAROZZO a écrit en Italien. Livre d'escrime; pour apprendre à tirer de l'épée & de toutes armes, translaté en François, & imprimé à Lyon, in 4°. par Pierre Mareschal, sans datte."

Liens externesModifier