Accord parfait majeur

En musique, l’accord parfait majeur est un accord de trois notes composé d'une fondamentale, d'une tierce majeure et d'une quinte juste (c'est-à-dire une tierce mineure superposée à une tierce majeure).

Par exemple : do, mi, sol (accord parfait de do majeur) :
\new Staff \with {\remove "Time_signature_engraver"}{\time 4/4 <c' e' g'>1 }

Consonance acoustique de l'accord parfait majeurModifier

Les trois notes d'un accord parfait majeur correspondent (plus ou moins exactement selon le tempérament utilisé), aux trois harmoniques de rangs 4, 5 et 6 d'une fonction périodique dont la fréquence est située 2 octaves en dessous de la fondamentale du dit accord.

En effet :

  • La division du rang 5 par le rang 4, soit le rapport 5/4, est la tierce majeure
  • La division du rang 6 par le rang 5, soit le rapport 6/5, est la tierce mineure

Par ailleurs, cet accord est renforcé par les trois premiers Harmoniques.

En effet :

  • Les rangs 1 et 2 "répètent" la même note que la note la plus grave de l'accord (rang 4).
  • Le rang 3 "répète" la même note que la note la plus aiguë de l'accord (rang 6).

Au total, on peut donc « sentir » un accord parfait majeur comme un seul son périodique complexe dont la fréquence fondamentale est située 2 octaves en dessous de la fondamentale du dit accord :

Dans l'exemple do, mi, sol : Un do, 2 octaves en dessous.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier