Ouvrir le menu principal

Accord de Kanslergade

L'Accord de Kanslergade (Kanslergadeforliget en danois, nommé ainsi d'après le domicile du premier-ministre Thorvald Stauning à la rue Kanslergade à Copenhague) fixe les réformes qui vont établir le modèle scandinave d'État-providence au Danemark.

HistoriqueModifier

Ratifié le par les deux partis de la coalition gouvernementale (les Sociaux-démocrates et les Radicaux) et par le Parti libéral, alors dans l'opposition, il étend les droits des travailleurs, dévalue la couronne danoise et étend les subsides accordés aux agriculteurs. Les coûts des services sociaux sont également fixés à des niveaux abordables.

En ratifiant cet accord, le Parti libéral accepte de retirer ses objections au modèle social d'État-providence soutenu par le gouvernement social-démocrate.

Il s'agit de l'accord le plus large jamais signé en politique danoise, à la possible exception de l'accord sur le budget de 1894.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier