Ouvrir le menu principal

Acamprosate
Image illustrative de l’article Acamprosate
Identification
Nom UICPA acide 3-acétamidopropane-1-sulfonique
No CAS 77337-76-9
No ECHA 100.071.495
Code ATC N07BB03
DrugBank DB00659
PubChem 155434
ChEBI 51042
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C5H11NO4S  [Isomères]
Masse molaire[1] 181,21 ± 0,011 g/mol
C 33,14 %, H 6,12 %, N 7,73 %, O 35,32 %, S 17,7 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité 11%[2]
Liaison protéique négligeable[2]
Métabolisme Nil[2]
Demi-vie d’élim. 20 à 33 heures[2]
Excrétion

rénal[2]

Considérations thérapeutiques
Voie d’administration Oral (comprimés de 333mg d'acamprosate de calcium)[2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L’acamprosate est un médicament utilisé pour le traitement de la dépendance à l'alcool dont la formule est N-acétyle homotaurine (en)[3], un composé organique synthétique analogue à la taurine, mais possédant un carbone supplémentaire dans sa chaine.

L'acamprosate offre une efficacité limitée chez les patients alcooliques chez qui l'abstinence peut être maintenue. Le mode d'action du composé n'est pas clairement élucidé, mais il inhible les récepteurs NMDA et aide à réduire en fréquence et en intensité les risques de rechute [4].

Il est fabriqué et commercialisé aux États-Unis sous la marque Campral par Forest Laboratories, et distribué en dehors des États-Unis par Merck KGaA. Il est distribué en France sous la marque Aotal[5].

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b c d e et f « Campral Description » [PDF], (consulté le 2 avril 2006)
  3. (en) Mann K, « Acamprosate: recent findings and future research directions », Alcohol. Clin. Exp. Res., vol. 32, no 7,‎ , p. 1105–10 (PMID 18540918, DOI 10.1111/j.1530-0277.2008.00690.x)
  4. M. Saadan, J. Scuvée-Moreau et V. Seutin, « PRINCIPES DU TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE DE L’ADDICTION », Rev Med Liège, vol. 68, nos 5-6,‎ , p. 245-251 (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2018)
  5. Dominique Huas et Bernard Rueff, Abord clinique des malades de l'alcool : en médecine générale, Springer Science & Business Media, coll. « Oncologie pratique », , 122 p. (ISBN 978-2-287-28577-6 et 978-1-280-61421-7, OCLC 781319067), p. 66