Abou Rami

Abou Rami ( ? - ), de son vrai nom Maher Ahmad al-Zoubaïdi, est un islamiste irakien. Il était l'un des militants les plus actifs de la nébuleuse terroriste d'Al-Qaida en Irak.

Abou Rami
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Décès
Nationalité
Allégeance
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Ancien militant du groupe fondamentaliste Ansar al-Sunna, il intègre Al-Qaïda en Irak en 2004, alors dirigée par le jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui.

Responsable de plusieurs attentats, meurtres et kidnappings à Bagdad, Rami était l'auteur de plusieurs exécutions filmées selon l'armée américaine.

En juin 2006, il aurait lui-même assassiné par balles un diplomate russe enlevé[1].

Entre 2006 et 2007, dans un climat de violence sans précédent, il vise tout particulièrement les quartiers chiites de la capitale, dont celui de Sadr City. Le , il y planifie un attentat à la voiture piégée qui cause la mort de plus de 200 personnes[2].

En 2007, Abou Rami devient l'"émir" de la nébuleuse terroriste à Bagdad.

Le , Abou Rami est abattu par l'armée américaine à Bagdad avec son épouse[3]. La veille de sa mort, il avait supervisé plusieurs attentats-suicides au sein de la capitale.

RéférencesModifier