Ouvrir le menu principal
Abdullah al-Qasimi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
عبد الله القصيميVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Mouvement

Abdullah al-Qasimi ou Abdullah al-Qasemi (1907 -  ; en arabe : عبدالله القصيمي (ʿAbdullah al-Qaṣīmī)) est un écrivain et intellectuel saoudien.

Il est l'un des intellectuels arabes les plus controversés en raison de son changement radical de la place du défenseur du salafisme au défenseur de l'athéisme. Il nie l'existence de Dieu et critique l'Islam. Ses livres ont été interdits dans tout le monde arabe.

Il meurt en Égypte après avoir survécu à deux tentatives d'assassinat au Liban et en Égypte[1],[2].

FormationModifier

Al-Qasimi a d'abord rejoint l'école Sheikh Ali Mahmoud, son père mourra en 1922 et al-Qasimi fut alors libéré des contraintes que son père lui imposait, il continua alors ses études. 

Le marchand Abdul Aziz Al-Rashed fut impressionné par al-Qasimi, il l'emmena avec lui en Irak, en Inde et en Syrie. Al-Qasimi reprit[Quoi ?] alors ses études à l'école Cheikh Amin Shanqeeti à Zubair en Irak, puis il voyagea en Inde où il resta deux ans à apprendre à l'école, il apprit la langue arabe, les hadiths et les fondements de la Sharia, il retourna ensuite en Irak où il rejoint l'école al-Kazimiyah, il retourna à Damas et s’installa finalement au Caire ; c'est là où a eu lieu la véritable naissance d'al-Qasimi. 

Al qasimi étudia à l'Université al-Azhar au Caire en 1927, mais il fut rapidement expulsé à cause de son livre البروق النجدية في اكتساح الظلمات الدجوية en réponse à un article du chercheur d'Al-Azhar Yusuf el-Degwy يوسف الدجوي intitulé Le plaideur et l'ignorance des wahhabites publié dans le journal Nour al-Islam en 1931. 

Abdullah al-Qasimi écrira ensuite plusieurs livres attaquant les chercheurs d'Al-Azhar.

Après cette étape, la pensée d'al-Qasimi changea jusqu'à ce qu'il atteigne le stade où il fut décrit par ses adversaires par le terme athée.

Ses livres les plus importants qui ont été écrits après qu'il s'est retourné contre l'idéologie salafiste sont : Voici les menottes et Ils mentent pour pouvoir voir dieu beau, et son livre Les Arabes sont un phénomène sonore

Après cette étape et à la suite de sa vie, il survécut à deux tentatives d'assassinat en Égypte et au Liban. Et il fut emprisonné en Égypte sous la pression du gouvernement yéménite en raison de son influence sur des étudiants yéménites qui furent touchés par sa pensée, cette influence fut perçue par le gouvernement yéménite comme négative et en désaccord avec l'islam.

Il meurt le 9 janvier 1996 dans l'un des hôpitaux du quartier d'Ain Shams au Caire. Selon son souhait il fut enterré à côté de sa femme, dans le cimetière de Bab Al-Wazir en Égypte.

LivresModifier

  • L'Univers juge Dieu (arabe : الكون يحاكم الإله)
  • L'Orgueil de l'histoire en crise (arabe : كبرياء التاريخ في مأزق)
  • La révolution wahhabiste : (arabe : الثورة الوهابية)
  • La conscience universelle : (arabe : ضمير الكون )
  • Voici les menottes : (arabe : هذي هي الأغلال)
  • Ils mentent pour pouvoir voir dieu beau : (arabe : يكذبون كي يروا الله جميلاً)
  • Les Arabes sont un phénomène sonore : (arabe :العرب ظاهرة صوتية)

CitationsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Les Hommes trouvent leurs religions comme ils trouvent leurs patries, leurs terres, leurs maisons et leurs pères. Ils les trouvent c’est tout, ils ne les cherchent pas, ne les comprennent pas, ne les choisissent pas, non plus. 
  • Les religions ne triomphent que dans les combats qu’elles évitent, elles ne se battent ni contre la raison ni par le biais de la raison. Elles ne rentrent jamais dans des bagarres libres contre la raison. Et c’est pour cela qu’elles restent triomphantes.
  • L’Homme ne désire pas la connaissance qui ferait souffrir sa volonté. Il préfère être idiot mais heureux qu’intelligent et miséreux.
  • Celui qui se suicide pour ou sans aucune idée, est plus noble et plus courageux que n’importe quel martyr dans n’importe quelle guerre.
  • On a voulu, imaginé ensuite, on a cru et à la fin, on est convaincu.
  • La raison change parce qu’elle est forte, la chose forte ne stagne pas, elle se transforme, le plus fort est toujours plus changeant que le faible et l’inexistant. Est immobile en permanence, ce qui n’existe pas.
  • Ceux qui ne savent pas bien sourire finissent par institutionnaliser les larmes et appeler à considérer cela comme adoration.
  • Quelle est la nature de ce créateur qui oblige sa créature à avoir besoin de malheur, de pollution, de tristesse… Pour être enfin une créature heureuse[3].
  • Ceux qui ont tendance à emprisonner leur vie par des interdits, soit par obéissance à une religion ou à des vertus, ils dévoilent ce qu’il y a en eux comme dispositions pour fuir la vie.
  • S’ils ne veulent plus s’éterniser dans le sous-développement et l’ignorance, et pour sortir de leur torpeur, les musulmans doivent bénéficier du patrimoine scientifique de l’humanité, et comprendre qu’il n’y a pas de savoir nocif ni ignorance utile. Et que la connaissance est l’origine du bien et le mal vient de l’ignorance.
  • L’occupation d’Allah de notre esprit est la pire des colonisations.
  • Emprisonner la femme entre quatre murs, c’est une forme de castration. Il est juste et mieux de ne pas faire de différence entre la femme et l’homme, ni dans le travail ni dans le vêtement[4].

Notes et référencesModifier

  1. Article en arabe sur les deux tentatives d'assassinat publié par la version arabe de "Alriyadh News Paper Published By Alyamamh Press", http://www.alriyadh.com/2010/04/05/article513289.html
  2. autre référence en arabe publié par "ahewar" (The modern discussion en anglais) sur la biographie d'al-Qasimi, http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=349763
  3. Citations traduites de la page arabe de citations d'al Qasimi sur Wikiquote, https://ar.wikiquote.org/wiki/%D8%B9%D8%A8%D8%AF%D8%A7%D9%84%D9%84%D9%87_%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%B5%D9%8A%D9%85%D9%8A
  4. [1]

Liens externesModifier