Abdoul Aziz Nikiéma

coureur cycliste burkinabé

Abdoul Aziz Nikiéma est un coureur cycliste burkinabé, né le à Ouagadougou.

Abdoul Aziz Nikiéma
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2009-2010Centre continental de l'UCI
2011-2012Centre mondial du cyclisme
2014-2015VC Pontivyen

BiographieModifier

Né à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, Abdoul Aziz Nikiéma ne commence le cyclisme qu'à l'âge de 19 ans sur un vieux vélo emprunté[1].

En 2010, il se révèle au Burkina Faso en remportant la troisième de la Boucle du coton, au mois de mai. Mais c'est surtout en octobre qu'il s'illustre sur le Tour du Faso, épreuve classée 2.2 dans le calendrier de l'UCI Africa Tour. Après deux 2e places sur les septième et huitième étapes, il remporte la dixième et dernière étape après une échappée[2].

En 2011, il s'impose tout comme l'année précédente sur la troisième étape de la Boucle du coton, en réglant au sprint son dernier compagnon d'échappée Rasmané Ouédraogo[3]. Le mois suivant, il termine quatrième du championnat du Burkina Faso, et décroche à cette occasion le titre chez les moins de 23 ans. En octobre, pour sa deuxième participation au Tour du Faso, il se classe deuxième d'une étape et sixième du classement général.

En 2012, il participe une nouvelle fois au Tour du Faso, dont il prend la deuxième place, derrière son compatriote Bangba Zidwemba[4].

À l'automne 2013, Abdoul Aziz Nikiéma termine troisième du Tour de Côte d'Ivoire. Peu de temps après, il connait enfin la consécration en remportant le Tour du Faso, après s'être emparé du maillot de leader dès la troisième étape. Il devance au classement général Issiaka Cissé, son plus proche poursuivant, de 15 secondes[5]. Contrôlé positif à la méthylhexaneamine durant l'épreuve[6], il sera néanmoins déclassé par l'UCI[7]. Dans les semaines qui suivent, il gagne également le Tour de la CÉDÉAO[8] puis le Grand Prix de l'Indépendance à Dédougou. Sélectionné pour les championnats d'Afrique à Charm el-Cheikh, il se classe 5e du contre-la-montre par équipes avec ses coéquipiers burkinabés, 16e du contre-la-montre individuel et 9e de la course en ligne.

En , il est sélectionné pour participer au Tour de la République démocratique du Congo[9], où il remporte la 3e étape. De mi-juillet à début décembre, il court en Bretagne au Véloce Club Pontivyen sur des épreuves "toutes catégories", afin de progresser. Il se confie : « Les courses en 1re catégorie ne sont pas faciles en Bretagne. Chez nous il y a beaucoup de plat. Mais grâce au CMC[n 1], je passe mieux les bosses »[10].

Durant l'été 2015, le coureur burkinabé revient en Bretagne pour courir avec le VC Pontivyen, accompagné cette fois-ci de son compatriote Noufou Minoungou. Auteur de quelques places d'honneur, il réalise notamment un podium en deuxième catégorie à Bannalec, et termine sixième du Souvenir René-Lochet à Saint-Méen-le-Grand en première catégorie, au terme d'une course disputée sous des conditions météorologiques difficiles[1],[11]. Sélectionné dans le même temps pour les Jeux africains, il se classe 4e du contre-la-montre par équipes avec ses coéquipiers burkinabés, 20e du contre-la-montre individuel et 5e de la course en ligne, à Brazzaville. Engagé sur le Tour du Faso, il s'impose au sprint devant l’Érythréen Mekseb Debesay sur la sixième étape[12] et termine septième du classement général. Le , il annonce stopper la compétition pour un an, pour raisons professionnelles. Sergent de l’Armée burkinabé, il doit partir en mission au Mali à partir du mois de février 2016[13].

Pour son retour en 2017, il se montre rapidement compétitif. Vainqueur du Grand Prix Coris Bank International à Ouagadougou, il prend ensuite la deuxième d'une étape du Tour du Togo[14] puis remporte le classement général du Tour du Bénin, au terme d'une compétition dominée par les cyclistes du Burkina Faso[15]. En été, il gagne une étape et termine quatrième et meilleur coureur burkinabé du Tour de la République démocratique du Congo. De retour au pays, il échoue de nouveau au pied du podium sur le championnat du Burkina Faso, à la quatrième place, puis participe au Tour du Faso. Capitaine de la sélection burkinabé, il obtient une nouvelle victoire d'étape à Bobo Dioulasso[16] et termine huitième du classement général.

En 2018, Abdoul Aziz Nikiéma remporte une étape puis le classement général du Tour du Togo[17].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Africa Tour 53e[18] 78e[19] 55e[20] 15e[21] 70e[22]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Centre Mondial du cyclisme

RéférencesModifier

  1. a et b J.A.V., « Aziz Abdoul Nikiéma , l’Ambassadeur du cyclisme Burkinabé », sur be-celt.com,
  2. « Dernière étape du Tour du Faso 2010 : Aziz Nikiéma s’illustre, Schick demeure en jaune », sur lefaso.net,
  3. Adama Salambere, « Boucle du coton, 7e édition : Harouna Ilboudo conserve son maillot blanc de leader », sur m.lefaso.net,
  4. « Tour du Faso 2012 :Rasmané Ouédraogo succède à Bangba Zidwemba », sur sports.burkina24.com,
  5. Philippe Bouélé Bationo, « Tour cycliste international du Faso 2013: Abdoul Aziz Nikiéma, roi de la 27e édition », sur news.aouaga.com,
  6. (en) « Abdoul Aziz Nikiéma », sur cqranking.com
  7. (en) « Tour du Faso, General classification 2013 », sur cqranking.com
  8. « Tour cycliste de la CEDEAO : Abdoul Aziz Nikiéma termine en jaune », sur lefaso.net,
  9. « 6 cyclistes burkinabé en piste pour le Tour de la RD Congo », sur news.aouaga.com,
  10. Dominique T., « Les voyages forment Abdoul-Aziz Nikiéma », sur directvelo.com,
  11. Dominique Turgis, « Abdoul-Aziz Nikiéma veut rester plus longtemps », sur directvelo.com,
  12. « 6e étape : Aziz Nikiéma à l’arrachée ! », sur tourdufaso.bf,
  13. Jacques Théodore Balima, « Cyclisme : Abdoul Aziz Nikiema arrête pour un an », sur lefaso.net,
  14. Charles Felix, « 3e ETAPE TOUR DU TOGO 2017: Abdoul Aziz Nikiéma arrive 2e », sur letalon.net,
  15. Steven Lavon, « Tour du Bénin 2017: Abdoul Aziz Nikiema remporte l'épreuve », sur africatopsports.com,
  16. Abdoul Ouédraogo, « Tour du Faso : Aziz Nikiéma offre la première victoire d’étape au Burkina Faso », sur faso-actu.net,
  17. Franck Orocoti, « Tour du Togo 2018 : Le Burkinabé Nikiema Aziz remporte le maillot jaune », sur africatopsports.com,
  18. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier