Abdelkrim Benatiq

homme politique marocain

Abdelkrim Benatiq
عبدالكريم بن عتيق
Illustration.
Abdelkrim Benatiq en 2011.
Fonctions
Ministre délégué aux Marocains résidant à l’étranger et aux Affaires de la migration

(2 ans, 6 mois et 4 jours)
Monarque Mohammed VI
Chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani
Gouvernement El Othmani I
Prédécesseur Poste créé
Successeur Nezha El Ouafi
Secrétaire général du Parti travailliste

(8 ans)
Prédécesseur Création du parti
Successeur Dissolution du parti
Secrétaire d'État au Commerce extérieur

(1 an, 3 mois et 15 jours)
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abderrahman el-Youssoufi
Gouvernement el-Youssoufi II
Successeur Mohammed Mechaouri
Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie sociale, des petites et moyennes entreprises et de l'Artisanat

(10 mois et 17 jours)
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abderrahman el-Youssoufi
Gouvernement el-Youssoufi II
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Rabat (Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique USFP (jusqu'en 2005)
PT (2005-2013)
USFP (depuis 2013)

Abdelkrim Benatiq est un syndicaliste et homme politique marocain. Il est le fondateur du Parti travailliste en 2005 et son actuel secrétaire général.

De 2017 à 2019, il est ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration.

Biographie modifier

Il est né le à Rabat[1].

Titulaire d’un doctorat en droit de l'université Jean-Moulin-Lyon-III (France), il est aussi diplômé du Centre des études diplomatiques et stratégiques de Paris. Il est également titulaire d’un diplôme d'études supérieures (DESA) de l'Institut de gestion du personnel de Paris et d’un DEA en linguistique de l’université René-Descartes Paris-V-Sorbonne ainsi que d’une maîtrise en langue et littérature arabe de l'université Mohammed-V de Rabat[1].

Ancien cadre supérieur à la banque BNP Paribas BMCI et ancien conférencier au Centre des études diplomatiques et stratégiques de Paris, il est inscrit comme arbitre à l'autorité d'arbitrage et de médiation à la cour d'appel de Rabat et président du cabinet Arbitrage et Médiation-Rabat et du cabinet Global Investment à Lyon (France)[1].

Abdelkrim Benatiq fait ses débuts au sein de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) à et la Confédération démocratique du travail (CDT). Le , il est nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie sociale, des Petites et moyennes entreprises et de l'Artisanat dans le gouvernement el-Youssoufi II[2]. Lors du remaniement du , il devient secrétaire d'État au Commerce extérieur[2].

En 2005, il démissionne de l'Union socialiste des forces populaires pour se consacrer au projet de création de son propre parti, qui voit le jour à la fin de la même année sous le nom du Parti travailliste[3].

Le , il est nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration dans le gouvernement El Othmani[4].

Il est marié et père de deux enfants[1]. Il est, selon les observateurs, réputé pour son pragmatisme et son sérieux[5].

Articles connexes modifier

Notes et références modifier

  1. a b c et d « Biographie de M. Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration | MAP », sur www.mapnews.ma (consulté le )
  2. a et b [PDF] Historique des gouvernements du Maroc
  3. « Naissance du Parti travailliste », L'Economiste,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Qui est Abdelkrim Benatiq, ministre délégué aux Affaires étrangères chargé des MRE ? », Le Desk,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Les défis qui attendent le nouveau ministre des MRE, Abdelkrim Benatiq », sur Al Huffington Post (consulté le )