Ab Urbe condita

locution latine

Ab Urbe condita, aussi Anno Urbis conditae, est une locution latine, connue également sous l’abréviation AUC ou AVC[N 1]. Elle signifie littéralement « à partir de la fondation de la Ville », ou bien « depuis la fondation de la Ville », ou encore « dans l'année depuis la fondation de la Ville »[N 2].

Usage historiqueModifier

Cette locution latine était utilisée par les anciens Romains comme origine de la datation des années du calendrier romain[N 3].

ConversionsModifier

La fondation de Rome est fixée au 21 avril de l'an 753 av. J.-C., selon le récit de Tite-Live, nommé Ab Urbe condita libri[N 4].

Pour convertir une date du calendrier standard (calendrier grégorien) en année du calendrier romain :

Si la date est antérieure au 21 avril Si la date est postérieure au 20 avril
Avant l'ère commune Après l'ère commune Avant l'ère commune Après l'ère commune
Ajouter +753 à l'année Ajouter +752 à l'année Ajouter +754 à l'année Ajouter +753 à l'année

Exemples :

  • 16 janvier 27 av. J.-C. : cette date est antérieure au 21 avril et est avant l'ère commune. (-27) + 753 = 726. L'année de cette date est donc 726 ab Urbe condita, en latin : DCCXXVI AUC ;
  • 16 novembre 42 av. J.-C. : cette date est postérieure au 20 avril et est avant l'ère commune. (-42) + 754 = 712. L'année de cette date est donc 712 ab Urbe condita, en latin : DCCXII AUC ;
  • 15 février 1710 : cette date est antérieure au 21 avril et est après l'ère commune. 1710 + 752 = 2462. L'année de cette date est donc 2462 ab Urbe condita, en latin : MMCDLXII AUC ;
  • 22 juin 1815 : cette date est postérieure au 20 avril et est après l'ère commune. 1815 + 753 = 2568. L'année de cette date est donc 2568 ab Urbe condita, en latin : MMDLXVIII AUC.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En latin, la lettre « U » n'existe pas (elle fut introduite au XVIe siècle par Pierre de la Ramée pour des raisons linguistiques) ; les Romains notaient « V » pour « U » et donc « AVC » pour « AUC ».
  2. Le mot Urbs prend ici une majuscule puisqu'il désigne pour les Romains « la Ville » par excellence, c'est-à-dire Rome.
  3. Dans la pratique, cette notation n'était guère utilisée que par les historiens ou les mémorialistes ; dans l'usage courant, on désignait les années par le nom des consuls éponymes, c'est-à-dire des consuls de Rome élus pour l'année et donnant leur nom à celle-ci, ou bien aussi par l'année du règne de l'empereur.
  4. Le est la date de la fondation de Rome généralement retenue par les historiens modernes.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier