A Kiss to Build a Dream On

A Kiss to Build a Dream On

Single de Louis Armstrong
Sortie 1951 en musique
Enregistré 24 juillet 1951
Studios de la Metro-Goldwyn-Mayer d'Hollywood
Durée 3:05
Genre Jazz - Jazz vocal - Musique de film
Format Disque single 45 tours
Auteur Bert Kalmar, Oscar Hammerstein II
Compositeur Harry Ruby
Producteur Metro-Goldwyn-Mayer
Label Decca Records, Brunswick Records

A Kiss to Build a Dream On (Un baiser pour y construire un rêve, en anglais) est une chanson d'amour-standard de jazz-musique de film américain, composée par Harry Ruby, et écrite par Bert Kalmar, et Oscar Hammerstein II. Elle est enregistrée pour la première fois en 1951 par Louis Armstrong chez Decca Records (27720) [1] et Brunswick Records (82521) et pour le film The Strip, de László Kardos, de la Metro-Goldwyn-Mayer[2].

HistoireModifier

En 1935, Bert Kalmar et Harry Ruby écrivent et composent une chanson intitulée Moonlight on the Meadow (Clair de lune sur le pré) pour le film américain Une nuit à l'opéra, de Sam Wood, avec les Marx Brothers (pour lequel elle n'est finalement pas utilisée). Oscar Hammerstein II adapte alors les paroles plus tard en Un baiser pour construire un rêve, pour le film musical The Strip de László Kardos de 1951 (avec Louis Armstrong dans son propre rôle, qui enregistre avec succès le titre dans les studios de la Metro-Goldwyn-Mayer d'Hollywood, avec ses célèbres voix et trompette, avec ses musiciens Jack Teagarden, Barney Bigard, Earl Hines, Arvell Shaw, et Cozy Cole). La chanson culmine pendant onze semaines dans les charts américains, et est nominée pour l'Oscar de la meilleure chanson originale 1952 (face au lauréat In the Cool, Cool, Cool of the Evening du film Si l'on mariait papa de Frank Capra). Elle est rééditée plusieurs fois, et reprise avec succès, entre autres par Bing Crosby en 1951[3]...

CinémaModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier