AFM Records

label discographique allemand
AFM Records
Description de l'image Afm-records-logo-large.png.
Fondation 1996
Fondateur Andreas Allendörfer, Axel Fischer
Statut En activité
Genre Heavy metal, hard rock, metal industriel, metal progressif, power metal, thrash metal
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Site web afm-records.com/

AFM Records est un label discographique allemand, situé à Schwalmstadt, spécialisé dans le hard rock, le heavy metal, le thrash metal et le power metal. Depuis sa création, le label signe avec des groupes de notoriété variée, comme U.D.O., Doro, Kotipelto, Masterplan, Nostradameus, ou encore Annihilator.

HistoireModifier

Au milieu des années 1990, Andreas Allendörfer utilise pour la première fois un prototype du logo AFM sur les posters promotionnels de son groupe Squealer[1]. Allendörfer décide par la suite de créer sa propre maison de disques, et AFM Records prend officiellement racine en 1996, avec, en conséquence, le boost des ventes pour les groupes Squealer, Factory of Art, Vollrausch et Sleeping Gods[1]. Le label est notable pour avoir fait paraître le premier album d'Edguy en 1997, et le projet musical Avantasia du chanteur Tobias Sammet[1]. Allendorfer et AFM Records aperçoivent immédiatement le potentiel talentueux d'Edguy et fait paraître cinq albums live du groupe avant que ce dernier ne rejoigne un plus grand label[2]. Allendorfer donne ensuite sa chance à d'autres groupes tels que Steel Attack, Nostradameus, Tarantuala et Rawhead Rexx[2]. Le succès de la scène power metal allemande est en grande partie attribuée au label AFM[2]. En 2000, le label fait partie des plus grands labels de metal[2].

Le , Andreas Allendörfer décède lors d'un accident de voiture à la suite d'un dérapage incontrôlé[3],[4]. Il s'agit d'une perte tragique pour le label et la scène heavy metal. Le staff d'AFM décide, malgré tout, de garder le label en activité[1]. En 2005, le label Candlelight Records signe un contrat de coopération avec AFM Records pour des raisons financières[5]. La même année, le groupe Cruachan signe au label[6].

Fin 2013, AFM réédite quatre albums classiques d'U.D.O. en format disque microsillon[7]. Toujours fin 2013, Vinishing Point signe[8], et Paradox signe de nouveau au label[9]. Début 2014, le groupe Evergrey signe au label, avec un nouvel album à paraître en fin d'année[10],[11].

ArtistesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « History », sur AFM (consulté le 24 février 2014).
  2. a b c et d (en) « Tales From the Jugular », sur Maximum Metal (consulté le 24 février 2014).
  3. (en) « Circle II Circle Interview » (consulté le 24 février 2014).
  4. (en) « AFM Records Boss/Squealer Singer, "Henner" Is Dead », sur metalstorm (consulté le 24 février 2014).
  5. (en) « CANDLELIGHT And AFM RECORDS Announce North American Agreement », sur Blabbermouth, (consulté le 24 février 2014).
  6. a et b (en) « Cruachan Bio » (consulté le 24 février 2014).
  7. (en) « AFM Records Re-issues Four Classic U.D.O. Albums In Vinyl », sur hardrocknights, (consulté le 24 février 2014).
  8. a et b (en) « AFM Records Signs Vanishing Point », sur metalunderground.com, (consulté le 24 février 2014).
  9. (en) « PARADOX Re-Signs With AFM RECORDS », sur Blabbermouth, (consulté le 24 février 2014).
  10. a et b (fr) Animal, « EVERGREY : nouvel album à la fin de l’année chez AFM Records », (consulté le 24 février 2014).
  11. a et b (en) « EVERGREY Signs With AFM RECORDS », sur Blabbermouth, (consulté le 24 février 2014).
  12. (en) « LION'S SHARE: Sign With AFM Records », sur Metalforge (consulté le 24 février 2014).

[1]

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

  1. (en-US) bravewords.com, « Belgium's ETHERNITY Sign With AFM Records; New Album Due This Summer », bravewords.com,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2018)