A16 (manifestation)

A16 (manifestation)

Informations
Date 15 et 15 avril 2000
Localisation Washington, DC
Caractéristiques
Nombre de participants entre 10 000 et 15 000
Types de manifestations Manifestations, actions de rue
Bilan humain
Arrestations 1300
Procès Becker et coll. v. District de Columbia, et al, et d'autres recours collectifs

Washington A16, 2000 était une série de manifestations à Washington, DC contre le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, qui a eu lieu en . Les réunions annuelles du FMI et de la Banque Mondiale ont été le théâtre de manifestation qui furent suivis par les manifestations de 1999 à Seattle, contre l'OMC. En on compte entre10 000 et 15 000[1] manifestants aux réunions du FMI, et de la Banque Mondiale (des chiffres officiels ne sont pas relevés)[2],[3].

La planificationModifier

Le Forum International sur la Mondialisation a organisé une formation à la désobéissance civile non violente à la Foundry United Methodist Church[4].

La Convergence Center, au 1328 de l'Avenue de la Floride, était le lieu de réunion des militants où la formation à la non-violence et la fabrication des accessoires (tels que les signes et les marionnettes) ont eu lieu .

Le 15 avril 2000Modifier

Le , la police de Washington a préventivement attaquée (sans mandat de perquisition) le Convergence Centre, citant la sécurité incendie. Cette action de la police a été cité comme un "raid inconstitutionnel" au cours de la procédure de recours collectif.

La veille de la grande manifestation prévue le , un petit groupe de manifestants de la manifestation contre la complexe industrielle pénitencier dans le district de Columbia.[5]

 
Un raid eu lieu au Convergence Center à la blanchisserie Manhattan sur l'avenue de la Floride

Des arrestations massives ont été menées; 678 personnes ont été arrêtées,[6], y compris des spectateurs, des journalistes et des touristes quand la police fit un balayage du bloc.

La majorité des arrestations, le , s'est produiteau 20 rue NW entre les rues I et K.[7]

Carol Guzy, photographe pour le Washington Post gagnant du Prix Pulitzer à trois reprises, fut arrêté et détenu par la police le , deux journalistes de l'Associated Press ont aussi déclaré avoir été frappé par la police à coups de matraque[8].

Ces arrestations, le , étaient illégitimes et ont plus tard suscité un recours collectif appelé "Becker et coll. v. District de Columbia, et al..".

Le 16 avril 2000Modifier

Les 16 et , à la suite les manifestations et les actions de rue autour de la réunion du FMI qui suivire; le nombre de personnes arrêtées atteint les 1 300 personnes.

PoursuitesModifier

En , le recours collectif pour les événements du appelés Becker et coll. v. District de Columbia, et al ont été réglés, avec 13,7 millions de dollars les dommages-intérêts accordés[9],[10].

D'autres poursuites similaires ont eu lieu à la suite d'arrestations massives dans le district de Columbia ces dernières années. En 2009, la ville a accepté de payer $8,25 millions à près de 400 manifestants et passants pour mettre fin à un recours collectif sur les arrestations de masse dans Pershing Parc au cours des manifestations de l'année 2002 contre la Banque Mondiale, selon le Partenariat pour la Justice Civile de Fonds, qui a également représenté les demandeurs.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Washington A16, 2000 » (voir la liste des auteurs).
  1. « A16, Washington DC », Socialism Today, no 47,‎ (lire en ligne)
  2. Deirdre Griswold, « In the streets around the IMF », sur Workers World, workers.org, (consulté le )
  3. MARGARET WARNER, « Protesting Globalism », sur KQED, PBS News Hour, PBS NewsHour, (consulté le )
  4. "A Movement Begins: The Washington Protests Against IMF/World Bank", New Politics, Jesse Lemisch, vol. 8, no. 1, Summer 2000
  5. « April 2000 IMF Mass False Arrests, Becker, et al. v. District of Columbia, et al. », sur The Partnership for Civil Justice Fund (consulté le )
  6. Sarah Sloan, « Broad condemnation of police repression », Workers World,‎ (lire en ligne)
  7. « Benjamin Becker et al. vs. District of Columbia et al. Transcript of Fairness Hearing », justiceonline.org, sur justiceonline.org, (consulté le )
  8. « Reporters arrested covering violence in D.C., Miami, war in Chechnya - Reporters Committee for Freedom of the Press », (consulté le )
  9. Robert McCartney, « D.C. mass arrest settlement offers needed reminder of rights », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  10. Maria Glod, « D.C. agrees to $13.7 million settlement in 2000 mass arrest », The Washington Post,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier