Ouvrir le menu principal

Création et différentes dénominationsModifier

  • 1914: formation, du 3 au 5 août à La Bocca, du 63e bataillon de chasseurs alpins, à partir du 23e BCA,
  • 1919 : dissolution en mars du bataillon,
  • 1939 : nouvelle création du 63e BCA, comme bataillon de réserve de série A
  • 1942 : dissolution en même temps que l'armée d'armistice.

Historique des garnisons, campagnes et bataillesModifier

Première Guerre mondialeModifier

Rattachements successifsModifier

1914Modifier

Flaucourt. Péronne. Verberie-sur-Oise. Bouillancy. Gonfrécourt. Vingré. Autrêches (lieu-dit Chevillecourt), Oise. Vailly.

1915Modifier

Crouy. Alsace (Sillakerkopf, Reichacherkopf. Col du Bonhomme, Ilienkopf).

1916Modifier

Alsace (Barrenkopf). Vosges (Tête de Faux). Somme (Maurepas, Rancourt, St-Pierre Waast). Alsace (Hilsenfirst).

1917Modifier

Loivre. Chemin des Dames.(Californie). Italie.

1918Modifier

Italie (Monte Tomba, Monte Fenera). Belgique (Dickebusch). Champagne (Mesnil-les-Hurlus). Picardie (Beuvraignes, Beaulieu-les-Fontaines). St-Quentin. Canal de la Sambre (Boué).

Entre-deux-guerresModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

TraditionsModifier

InsigneModifier

DeviseModifier

DrapeauModifier

Comme tous les autres bataillons et groupes de chasseurs, leN e BCA ne dispose pas d'un drapeau propre. (Voir le drapeau des chasseurs).

DécorationsModifier

ChantModifier

Chefs de corpsModifier

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au bataillonModifier

Personnalités ayant servi au sein du bataillonModifier

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

Notes et référencesModifier