20 kilomètres marche masculin aux Jeux olympiques d'été de 2008

20 km marche masculin aux Jeux olympiques de 2008
Généralités
Sport Athlétisme
Organisateur(s) CIO
Lieu(x) Pékin
Date 16 août 2008
Site(s) Rues de Pékin

Palmarès
Tenant du titre Ivano Brugnetti
Vainqueur Valeriy Borchin
Deuxième Jefferson Pérez
Troisième Jared Tallent

Navigation

L'épreuve du 20 kilomètres marche masculin aux Jeux olympiques de 2008 a eu lieu le 16 août à Pékin.

Les limites de qualifications étaient de 1 h 23 min 00 s pour la limite A et de 1 h 24 min 30 s pour la limite B.

RecordsModifier

Avant cette compétition, les records dans cette discipline étaient les suivants :

Record du monde 1 h 17 min 16 s Vladimir Kanaykin   Russie Saransk
Record olympique 1 h 18 min 59 s Robert Korzeniowski   Pologne Sydney

MédaillésModifier

Or Argent Bronze
  Valeriy Borchin   Jefferson Pérez   Jared Tallent

RésultatsModifier

Rang Pays Athlète Temps Notes
1   Russie Valeriy Borchin 1 h 19 min 01 s
2   Équateur Jefferson Pérez 1 h 19 min 15 s (SB)
3   Australie Jared Tallent 1 h 19 min 42 s
4   Chine Wang Hao 1 h 19 min 47 s (PB)
5   Italie Ivano Brugnetti 1 h 19 min 51 s (SB)
6   Australie Luke Adams 1 h 19 min 57 s
7   Espagne Francisco Javier Fernández 1 h 20 min 32 s
8   Irlande Robert Heffernan 1 h 20 min 36 s
9   Colombie Luis López 1 h 20 min 59 s (SB)
10   Chine Chu Yafei 1 h 21 min 17 s
11   Japon Yuki Yamazaki 1 h 21 min 18 s (SB)
12   Espagne Juan Manuel Molina 1 h 21 min 25 s
13   Espagne Benjamin Sánchez 1 h 21 min 38 s
14   Brésil José Alessandro Bagio 1 h 21 min 43 s (SB)
15   Mexique Eder Sánchez 1 h 21 min 53 s
16   Japon Kōichirō Morioka 1 h 21 min 57 s
17   Russie Ilya Markov 1 h 22 min 02 s
18   Italie Giorgio Rubino 1 h 22 min 11 s
19   Kenya David Kimutai Rotich 1 h 22 min 21 s (SB)
20   Équateur Rolando Saquipay 1 h 22 min 32 s
21   Norvège Erik Tysse 1 h 22 min 43 s
22   Biélorussie Ivan Trotski 1 h 22 min 55 s
23   Corée du Sud Kim Hyun-sub 1 h 22 min 57 s
24   Ukraine Andriy Kovenko 1 h 22 min 59 s
25   Allemagne André Höhne 1 h 23 min 13 s
26   Slovaquie Matej Tóth 1 h 23 min 17 s
27   Tunisie Hatem Ghoula 1 h 23 min 44 s
28   Biélorussie Dzianis Simanovich 1 h 23 min 53 s
29   Pologne Rafal Augustyn 1 h 24 min 25 s
30   Chine Dong Jimin 1 h 24 min 34 s
31   Colombie James Rendón 1 h 24 min 41 s
32   Portugal João Vieira 1 h 25 min 05 s
33   Corée du Sud Park Chil-sung 1 h 25 min 07 s
34   Tunisie Hassanine Sbai 1 h 25 min 23 s
35   Lituanie Marius Žiukas 1 h 25 min 36 s
36   Mexique David Mejia 1 h 26 min 45 s
37   Italie Jean-Jacques Nkouloukidi 1 h 26 min 53 s
38   Équateur Andrés Chocho 1 h 27 min 09 s
39   Costa Rica Allan Segura 1 h 27 min 10 s
40   Argentine Juan Manuel Cano 1 h 27 min 17 s
41   Serbie Predrag Filipovic 1 h 28 min 15 s
42   Kazakhstan Rustam Kuvatov 1 h 28 min 25 s
43   États-Unis Kevin Eastler 1 h 28 min 44 s
44   Biélorussie Siarhei Charnou 1 h 29 min 38 s
45   Portugal Sérgio Vieira 1 h 29 min 51 s
46   Pologne Jakub Jelonek 1 h 30 min 37 s
47   Moldavie Fedosei Ciumacenco 1 h 31 min 37 s
48   Algérie Mohamed Ameur 1 h 32 min 21 s
49   Turquie Recep Çelik 1 h 32 min 54 s
50   Australie Chris Erickson disq.
51   Japon Takayuki Tanii disq.
Records et Performances

  AR : Record continental (area record)
  CR : Record des championnats (championship record)
  MR : Record du meeting (meet record)
  NR : Record national (national record)
  OR : Record olympique (olympic record)
  PB : Record personnel (personal best)
  SB : Meilleure performance personnelle de la saison (season's best)
  WL : Meilleure performance mondiale de l'année (world leader)
WJR : Record du monde junior (world junior record)
  WR : Record du monde (world record)

Circonstances et Conditions

DNF : N'a pas terminé (did not finish)
DNS : N'a pas pris le départ (did not start)
  DQ : Disqualification (disqualification)
    Q : Qualifié « directement » au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au classement ou à la réalisation des minima (automatic qualifier)
    q : Qualifié au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au repêchage ou à la réalisation de l'une des meilleures performances parmi celles des « non qualifiés directement » (grâce au meilleur temps ou à la meilleure distance par exemple) (secondary qualifier)