1re armée (Empire de Russie)

1re armée russe
Image illustrative de l’article 1re armée (Empire de Russie)
Soldats russes capturant des prisonniers allemands à la bataille de Przasnysz (de), photographie russe, mai 1915

Création 19 juillet 1914
Dissolution 1918 ?
Pays Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Branche Armée de Terre
Type Armée
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - Stallupönen
Gumbinnen
Tannenberg
Lacs de Mazurie (1re)
Vistule
Łódź
1915 - Przasnysz (de)
Narew (de)
Grande Retraite

La première armée, appelée à une certaine époque armée du Niémen, est une unité de l'armée impériale russe engagée sur le front de l'Est pendant la Première Guerre mondiale de 1914 jusqu'à sa dissolution en 1918.

HistoriqueModifier

1914Modifier

 
Offensive de la 1re armée à la bataille de Gumbinnen, août 1914
 
Le régiment des chevaliers-gardes (1re division de la Garde) à Insterburg, 1914.

La 1re armée est créée lors de la mobilisation russe de 1914 sous le commandement de Paul von Rennenkampf. Elle est composée de 7 corps d'armée avec 13 divisions d'infanterie et 7 de cavalerie. Elle comprend les unités suivantes, du nord au sud :

  • XXe corps
    • 28e et 29e divisions d'infanterie
  • IIIe corps
    • 25e et 27e divisions d'infanterie
  • IVe corps
    • 30e, 40e et 57e divisions d'infanterie
  • IIe corps
    • 26e et 43e divisions d'infanterie
  • XXVIe corps
    • 53e, 56e et 68e divisions
  • Corps de cavalerie de la Garde
    • 1re et 2e divisions de cavalerie de la Garde
  • Ier corps de cavalerie
    • 1re, 2e, 3e, 6e et 15e divisions de cavalerie

En deuxième échelon viennent des unités en formation qui seront rattachées, début septembre, à la 10e armée russe.

  • XXIIe corps
    • 73e et 76e divisions de réserve
  • IIIe corps sibérien
    • 7e et 8e divisions sibériennes

La 1re armée a pour mission d'envahir de la Prusse-Orientale en liaison avec la 2e armée d'Alexandre Samsonov. La 1re armée franchit la frontière allemande le et progresse entre Schillehnen (près de l'actuelle Krasnoznamensk) et Suwałki, enfonçant un coin entre les 2e et 10e armée allemandes. Elle remporte la bataille de Stallupönen () et celle de Gumbinnen () et se prépare à attaquer Königsberg. Cependant, l'absence de coordination entre Rennenkampf et Samsonov a des conséquences désastreuses : la 2e armée est encerclée et détruite par la 8e armée allemande à la bataille de Tannenberg (26 -). La 1re armée doit se replier vers Gumbinnen et Insterburg, dans l'est de la Prusse-Orientale. La formation de la nouvelle 10e armée russe (général Vassili Flug (en)) vient couvrir son flanc sud et compense la débâcle de la 2e armée.

La première bataille des lacs de Mazurie (7-) est de nouveau une victoire pour les Allemands mais la 1re armée (renommée armée du Niémen) et la 10e armées russes se replient en bon ordre et prennent une position défensive en-déca de leur frontière. La 1re armée doit reculer en territoire russe jusqu'au Narew, dans la Pologne russe. Elle participe à la bataille de la Vistule en octobre et à celle de Łódź en novembre, qui permettent à l'armée russe de stabiliser le front. Cependant, Rennenkamf échoue à encercler les forces allemandes en difficulté, ce qui lui vaut d'être démis de son commandement le . Son armée passe sous l'autorité d'Aleksandr Litvinov (de).

 
Soldats russes tués près de Przasnysz, carte postale allemande, 1915.

Après la chute de Łowicz, la 1re armée se replie sur la Bzura, à l'ouest de Varsovie. Elle comprend alors les Ier, IIe, Ve et VIe corps sibériens ainsi que le XXVIIe corps.

1915Modifier

 
Recul de l'armée russe de mai à septembre 1915.

Au milieu de , la 1re armée repousse une attaque du Ier corps de réserve allemand (Curt von Morgen) à la bataille de Przasnysz (de). La 1re armée comprend alors les unités suivantes :

En juillet-, la 1re armée subit le choc de l'offensive du Narew (de) menée par l'Armeegruppe Gallwitz (devenu, le , la 12e armée allemande) et doit se replier avec de lourdes pertes. Elle est entraînée dans la Grande Retraite des forces russes vers la Lituanie et la Biélorussie.

1916-1918Modifier

 
Le mont Tchornohora dans les Carpates.

La 1re armée reste inactive jusqu'en 1917. Une nouvelle 1re armée est alors constituée le sous le commandement de Gleb Vannovsky (en), rattachée au front du Sud-Ouest, en Ukraine, pour faire face à la contre-offensive des Empires centraux après l'échec de l'offensive Kerenski. Elle occupe le secteur des Carpates ukrainiennes et couvre le flanc sud de la 8e armée russe. Elle comprend les XIe, XXIIIe et XVIIIe corps.

De septembre à , la 1re armée est commandée par Vladimir von Notbek (en). Elle est dissoute après la révolution d'Octobre.

CommandantsModifier

Grade Nom Date
Général de cavalerie Paul von Rennenkampf -
Général de cavalerie Aleksandr Litvinov (en) -
Lieutenant-général Ilia Odichelidze 12 -
Lieutenant-général Mikhail Sokovine (en) -
Lieutenant-général Gleb Vannovsky (en) -
Lieutenant-général Vladimir von Notbek (en)] -

Sources et bibliographieModifier

Notes et référencesModifier