Şehzade Cihangir

prince ottoman, fils de Soliman
Şehzade Cihangir
Biographie
Dynastie Dynastie Ottomane
Naissance
Constantinople, Empire Ottoman
Décès
Alep, Empire Ottoman
Sépulture Mosquée Şehzade Mehmet
Père Soliman le Magnifique
Mère Roxelane
Religion Islam

Şehzade Cihangir ([1]) était le sixième et plus jeune enfant de Soliman le Magnifique et de Roxelane.

Dès sa naissance, il eut beaucoup de problèmes de santé et développa une cyphose[2]. Il reçut une très bonne éducation et est considéré comme l'un des plus habiles de ses frères.

II fait de la caligraphie et des poèmes sous le pseudonyme Zarîfî[3].

Tombe de Şehzade Cihangir dans la mosquée du prince Mehmet à Istanbul.

Plusieurs hypothèses sur sa mort. Il pourrait être mort de la peste ou mort de chagrin des nouvelles de l'exécution de son demi-frère le prince Mustafa par son père le sultan Soliman[3].

Son nom a été donné par son père à une mosquée[4], puis a été repris pour désigner le quartier de Cihangir dans l'actuel district de Beyoğlu à Istanbul.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Joe King, Süleyman the Magnificent, Marine Publishing,
  2. (en) Ali Ç. Turgut, Yaşar B. Turgut et Mehmet Turgut, « Neurological disease of Şehzade Cihangir in the Ottoman history: spinal dysraphism », Child's Nervous System, vol. 32, no 5,‎ , p. 765–767 (ISSN 1433-0350, DOI 10.1007/s00381-015-2965-2, lire en ligne, consulté le )
  3. a et b « Şehzade Cihangir neden öldü? Suçlular ve günahın girdabında bir kadın: Hürrem Sultan/Tarih/milliyet blog », sur blog.milliyet.com.tr (consulté le )
  4. (tr) « Cihangir Sehzade Cihangir Camii » (consulté le )

BibliographieModifier