Ōkubo Tadayoshi (II)

Ōkubo Tadayoshi
Ookubo Tadayoshi.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
大久保忠良Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Ōkubo Noriyoshi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ōkubo Tadanori
Kanō Hisayoshi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ōkubo Tadayoshi (大久保 忠良?) ( à Edo - ) est le 10e et dernier daimyō du domaine d'Odawara dans la province de Sagami, (moderne préfecture de Kanagawa) au cours de la période du Bakumatsu de l'histoire du Japon. Avant la restauration de Meiji, son titre de courtoisie est Kaga no Kami.

BiographieModifier

Né dans la résidence du domaine à Edo, Ōkubo Tadayoshi est le fils ainé d'Ōkubo Noriyoshi, daimyō du domaine d'Ogino-Yamanaka, maison cadette du domaine d'Odawara. Ōkubo Tadanori, ancien daimyō d'Odawara, est forcé à la retraite en 1868 en raison de son opposition à la restauration de Meiji, et Tadayoshi devient le 12e chef du clan Ōkubo et par défaut, 10e daimyō du domaine d'Odawara. Cependant, le gouvernement de Meiji réduit ses revenus de 113 000 à 75 000 koku compte tenu de l'absence de soutien du clan Ōkubo à la cause impériale pendant la guerre de Boshin.

Tadayoshi est nommé gouverneur de domaine le , obtenant ce poste en raison de l'abolition du système han en 1871. Invoquant des problèmes de santé, il se retire de la vie publique en 1875 et transmet la direction du clan Ōkubo à Ōkubo Tadanori.

Cependant, en 1877, Tadayoshi prend part à la rébellion de Satsuma et y est tué au combat dans la préfecture de Kumamoto nouvellement créée, le . Sa tombe se trouve au Saisho-ji, temple du clan situé dans l'arrondissement de Setagaya à Tokyo.

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier