Ólöf Loftsdóttir

Ólöf Loftsdóttir (vers 1410 - 1479), surnommée Ólöf la riche, fut une femme islandaise importante du XVe siècle. Elle était originaire de Skarð, dans la péninsule du Skarðsströnd, et y a fini sa vie.

Ólöf Loftsdóttir
Biographie
Naissance
Décès

BiographieModifier

Elle était la fille du juge Loftur ríki Guttormsson et de Ingibjörg Pálsdóttir. Elle épousa Björn Þorleifsson, dit Björn le riche. Ils sont considérés comme le couple de leur époque le plus riche d'Islande.

En 1455, le couple fut fait prisonnier par des pirates écossais dans les Orcades, et fut retenu en Écosse. Le roi Christian I du Danemark paya leur rançon. Il les chargea alors de lutter en son nom contre les Anglais cherchant à commercer en Islande, en vertu du traité de 1465 les excluant du commerce avec le Finmark et l'Islande sans autorisation expresse du roi[1].

En 1467, Björn Þorleifsson fut assassiné à Rif par des marchands anglais avec sept de ses hommes. Il fut décapité sur une pierre aujourd'hui nommée Björnsstein[2] et qui aurait gardé la trace du coup de hache. Son corps aurait été découpé en sept morceaux, et placé dans des tonneaux envoyés à sa femme[3]. Un fils de Björn et Ólöf fut fait prisonnier, avant d'être racheté par sa mère. On prête à cette dernière les paroles suivantes : « il ne faut pas verser de larmes pour mon mari, mais lever des hommes pour le venger »[4],[2]. Elle continua le combat de la couronne danoise, capturant de nombreux Anglais en Islande et les réduisant en esclavage.

Ólöf dota l'église de Skarð d'un autel sous lequel elle est enterrée, et sur lequel elle est représentée[5].

RéférencesModifier

  1. Jean-Baptiste-Benoît Eyries, Danemark, F. Didot, (lire en ligne), p.125
  2. a et b (is) « 199. mál, Björnssteinn á Rifi », sur Alþingi (consulté le 5 avril 2020).
  3. (is) Guðmundur Ólafsson, « Írskrabrunnur á Gufuskálum og fleiri minjar á Snæfellsnesi », Rapports d'enquête du Département national d'archéologie,‎ , p. 25 (lire en ligne)
  4. (is) Landsbókasafn Íslands- Háskólabókasafn, « Tímarit.is », sur timarit.is (consulté le 5 avril 2020) : « "Eigi skal gráta Björn bónda, heldur hefna" »
  5. (en) « The less visited Peninsula Fellsströnd and Skarðsströnd -... », sur Guide to Iceland (consulté le 5 avril 2020)