Ouvrir le menu principal

Évariste de Valernes

peintre provençal, né en 1816, décédé en 1896
Évariste de Valernes
Degas Evariste de Valernes 1868 Musee dOrsay.JPG
Évariste de Valernes par Edgar Degas
Naissance
Décès
(à 79 ans)
Carpentras
Nationalité
Drapeau de la France France
Activité
Peintre
Maître

Évariste Bernardi de Valernes né le à Avignon et mort le à Carpentras est un peintre français.

Sommaire

BiographieModifier

Évariste de Valernes est issu d'une vieille famille provençale qui possédait un petit manoir à Monieux, à l'entrée des gorges de la Nesque. En 1839, il part à Paris avec sa jeune épouse Hélène, fille de sa concierge. Il devient l'élève d'Eugène Delacroix durant deux ans. Il tente de percer dans le monde difficile des arts ; dans les années 1860/1865, il rencontre Edgar Degas, dont il devient l'ami fidèle. Degas réalisera un autoportrait avec son ami et un portrait d'Évariste de Valernes seul.

Le succès ne vient hélas pas et il dépense rapidement son patrimoine. Il expose à trois reprises au Salon des artistes français :

  • Une sœur de charité en 1855 actuellement au musée Calvet d'Avignon;
  • La convalescente en 1868 actuellement au Musée Comtadin-Duplessis de Carpentras : cette œuvre n'est pas appréciée par la critique, seul Émile Zola publie un commentaire élogieux dans l’événement illustré.
  • Geneviève en 1870 actuellement au musée municipal de Sault ; à ce Salon son tableau Le restaurent à 32 sols ne sera pas accepté par le jury[1]

Il se retire finalement à Carpentras dans un état proche de la misère. En 1879, il est nommé professeur de dessin.

BibliographieModifier

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 442.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

En savoir plusModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier