Ouvrir le menu principal
Formation d'épaulements de rift lors du processus d'océanisation.
Grands épaulements de rifts à la surface de la Terre (NOAA.

En géologie, un épaulement est le résultat d'un soulèvement de terrain par contrecoup d'un mouvement de masse terrestre.

Épaulement de riftModifier

Les épaulements de rift correspondent à des reliefs très importants (plusieurs milliers de mètres) qui forment des ceintures montagneuses en bordure des dépressions centrales. L’origine de ces épaulements de rift a fait l’objet d’un grand nombre d’études depuis les années 1980[1] (voir une revue dans Ruppel, 1995). Le modèle de compensation isostatique de Vening Meinesz (appelé aussi modèle de l'isostasie ou du rebond flexural, proposé en 1950)[2] permet d'expliquer le soulèvement topographique permanent, acquis lors du rifting et conservé sur les marges passives en dépit de l’érosion. Il est complété par d'autres modèles (facteurs du fluage, du sous-placage de magma mantellique ou du soutien dynamique) qui explorent plus en détail l’influence de paramètres rhéologiques, de la vitesse d’extension, de l’épaisseur de croûte, et de la géométrie du contact[3].

Ce soulèvement résulte généralement d'un épisode de rifting à l'origine d'épaulement de rifts : épaulements du rift est-africain, bordures de la mer Rouge, cordillère Cantabrique et Massif armoricain qui forment les deux épaulements du golfe de Gascogne, rifting de l'Océan atlantique nord qui conduit à la formation des marges passives de l'est du Groenland et de l'ouest de la Scandinavie, rifting indo-malgache à l'origine des marges passives de l'est de Madagascar et de l'Ouest de l'Inde[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) C. Ruppel, « Extensional processes in continental lithosphere », Geodesy and Gravity Tectonophysics, vol. 100, no B12,‎ , p. 24187-24215 (10.1029/95JB02955).
  2. F.A. Vening-Meinesz, « Les grabens africains, résultat de compression ou de tension dans la croûte terrestre », Bull. Inst. Rech. Colon. Belg., no 21,‎ , p. 539-552.
  3. [PDF] Jacques Deverchere, « Rifting continental : Causes, effets, évolution - Exemple du rift Baïkal », Tectonique. Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie, 1999, p. 20
  4. (en) Braun, J. and Beaumont, C., 1989. A physical explanation of the relation between flank uplifts and the breakup unconformity at rifted continental margins. Geology, 17: 760-764

Voir aussiModifier