Émile Carron

député d'Ille-et-Vilaine

Émile Carron, né Émile-Éloi-Marie Carron de La Carrière de Moyencourt le à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et mort le à Versailles, est un militaire et homme politique français.

BiographieModifier

Capitaine dans le 8e régiment de hussards, il donna sa démission en 1867, et ne reprit du service que pendant la guerre, où il fut lieutenant-colonel du régiment des mobiles de Rennes, qui prit part en 1870 à la défense de Paris.

Conseiller municipal de La Mézière avant 1870, il sera élu député d’Ille-et-Vilaine le pour l'Union des droites, et siégera jusqu'en 1876.

Il est ensuite nommé préfet de la Haute-Marne en 1877[2].

Le , il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[3]. Commandeur de l'ordre de Saint Grégoiree le Grand, chevalier de Pie IX. Il épouse à Bordeaux le Alice Cornette de Saint-Cyr, fille du marquis Charles et Nathalie Lemercier de Maisoncelle-Richemont. Il eut 6 enfants: Hélène (sept.1863-janv.1941), Albert (fév.1868-janv.1942), Emile (1869-janv.1889), Armelle (), José-Toussaint (juil.1872) et Marguerite (1873-1908)

La MauvièreModifier

Le château de La Mauvière où résidait Émile-Eloi-Marie Carron de La Carrière a été construit sur une ferme appartenant à l’avocat Jacques-Marie-Anne-Malo Carron de La Carrière (1753-1839) sur les terres du lieu-dit La Mauvière et les terres environnantes et plus précisément sur une parcelle dénommée La grande Mauvière""[4].

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Lien externeModifier