Ouvrir le menu principal

Les émeutes anti-Sikhs de 1984 sont des émeutes en Inde survenues après l'assassinat d'Indira Gandhi, par ses gardes du corps sikhs. Ils ont eu lieu entre le 31 octobre et le 3 novembre 1984 et qu'on fait environ 2 800 morts dont une vaste majorité dans l'agglomération de Delhi. En partie spontanées, ces émeutes ont également été encouragées par certains politiciens du parti du premier ministre, le parti du congrès.

RéférencesModifier