Élections législatives turques de 1987

Élections législatives turques de 1987
450 sièges de la Grande Assemblée nationale de Turquie
(Majorité absolue : 226 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 26 376 953
Votants 24 603 541
93,28 % en augmentation 1
Turgut Özal 1986.jpg ANAP – Turgut Özal
Voix 8 704 335
36,31 %
en diminution 8,8
Sièges obtenus 292 en augmentation 81
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
SHP – Erdal İnönü
Voix 5 931 000
24,74 %
Sièges obtenus 99
Suleyman Demirel 1998.jpg DYP – Süleyman Demirel
Voix 4 587 062
19,14 %
Sièges obtenus 59
Répartition des sièges à l'assemblée
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
Turgut Özal
ANAP
Turgut Özal
ANAP

Les élections législatives turques de 1987 ont eu lieu le .

Mode de scrutinModifier

La Grande Assemblée nationale de Turquie est le parlement unicaméral de la Turquie. Elle compte 450 députés, élus pour quatre ans au scrutin proportionnel, chacune des soixante-dix neuf provinces constituant une circonscription électorale. Les candidats présents sur la liste d'un parti politique ne sont élus que si leur formation a obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au niveau national, si elle a présenté deux candidats à chaque siège de député dans au moins la moitié des provinces, et si elle est bien implantée dans la moitié des provinces et un tiers des arrondissements provinciaux[1].

Au seuil électoral s'ajoutent plusieurs conditions supplémentaires auxquelles un parti doit se soumettre pour pouvoir bénéficier de sièges. Ils doivent avoir une présence dans un minimum d'un tiers des districts d'au moins 40 provinces, dans lesquelles ils doivent présenter au moins deux candidats.

Le seuil électoral turc de 10 % des suffrages, très élevé, a par le passé poussé au regroupement des formations et au vote tactique de la part des électeurs afin d'éviter que leur vote ne soit « perdu »[1].

RésultatsModifier

RéférencesModifier