Ouvrir le menu principal

Élections législatives tibétaines de 1960

Les Élections législatives tibétaines de 1960 furent les premières élections de la démocratie tibétaine. Alors qu'il avait envisagé un processus de démocratisation de la société tibétaine, le 14e dalaï-lama a annoncé un programme détaillé pour établir une Assemblée élue en janvier 1960, lors d’un voyage à Bodh-Gaya en Inde. Des élections ont été dûment tenues et la première Assemblée de députés élus de l’histoire du Tibet a pris ses fonctions le 2 septembre 1960 au Parlement tibétain en exil. Ce jour historique continue à être observé par la communauté tibétaine en exil comme le Jour de la Démocratie. Depuis lors, 15 Assemblées semblables se sont réunies[1],[2].

Les membres de la 1re Assemblée tibétaine abolirent officiellement les titres héréditaires et les fonctions traditionnellement occupés par les aristocrates, les hiérarques bouddhistes et les chefs de tribus. Sous l'impulsion du dalaï-lama, ils substituèrent ainsi à l'ancien système féodale un système politique consacrant l'égalité de droits de tous les Tibétains[3].

Liste des parlementaires de la 1re Assemblée tibétaineModifier

Nombre (et position)[4] Membre[4] Corps électoral ou tradition[4]
1 Karma Thubten nyingmapa
2 Jheshong Tsewang Tamdin sakyapa
3 Atro Rinpoché Karma Shenphen Choekyi Dawa kagyupa
4 Chiso Lobsang Namgyal gelugpa
5 Samkhar Tsering Wangdu Ü-Tsang
6 Tamshul Dhedong Wangdi Dorje
7 Phartsang Chukhor Kalsang Damdul
8 Drawu Rinchen Tsering Kham (Dhotoe)
9 Jangtsetsang Tsering Gonpo
10 Lobsang Nyendak Sadutshang
11 Alag Trigen Jamyang Démission, remplacé par Tongkhor Trulku Lobsang Jangchub, Amdo (Dhomey)
12 Gungthang Tsultrim
13 Gyalrong Trichu Dorje Pelsang

Notes et référencesModifier