Ouvrir le menu principal

Élection présidentielle gilbertine de 2016

Élection présidentielle gilbertine de 2016
9 mars 2016
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Taaneti Mwamwau – TKP
Voix 19 891
60 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Rimeta Beniamina – BTK
Voix 12 762
38,5 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Tianeti Ioane – BTK
Voix 482
1,5 %
Président
Sortant Élu
Anote Tong Taneti Maamau

Une élection présidentielle s'est tenue aux Kiribati le 9 mars 2016[1]. Il s'agit d'élire le président de la République au suffrage universel, pour un mandat de quatre ans, renouvelable deux fois. Le président sortant, Anote Tong du parti Boutokaan te koaua (BTK), achevait son troisième et dernier mandat, et ne pouvait donc pas se représenter[2]. Le pays élit donc son cinquième président depuis son indépendance en 1979[3].

Sommaire

Système électoral et politiqueModifier

L'élection présidentielle fait suite à des élections législatives. Tout député peut annoncer son intention de se porter candidat à la présidentielle. Une fois établie la liste des candidats à la candidature, l'ensemble des députés de la Maneaba ni Maungatabu, le parlement, sélectionnent trois ou quatre de ces candidats, à bulletin secret, selon la méthode de Borda[4]. La sélection se fait en deux tours. À l'issue du premier tour, les deux députés ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages sont sélectionnés. La sélection des deux autres s'opère par un second tour, le cas échéant. Les députés sélectionnés par leurs pairs font alors face au suffrage universel direct[5],[6].

Les Kiribati sont une république parlementaire. Le président de la République est à la fois chef d'État et chef du gouvernement[7].

CandidatsModifier

Tetaua Taitai, candidat malheureux à la présidence en 2012 pour le parti Karikirakean Te I-Kiribati (KTK), puis chef de l'opposition durant la législature s'achevant en 2015, décède d'un cancer le 6 février 2015[8]. Anote Tong ne pouvant pas non plus se représenter, les deux principaux candidats de 2012 sont dès lors absents de ce scrutin.

L'assemblée élue début janvier se réunit le 5 février pour sélectionner les candidats à la présidentielle. Les députés choisissent trois candidats. Taaneti Mwamwau est choisi pour porter les couleurs du parti Tobwaan Kiribati, nouvelle coalition regroupant le KTK et le parti Maurin Kiribati. Quant au BTK, il est représenté par deux candidats : Rimeta Beniamina (qui s'était présenté sous les couleurs de Maurin Kiribati en 2012), et Tianeti Ioane. La candidature de Taberannang Timeon, également du BTK, n'est pas retenue par les députés[9].

RésultatsModifier

Taaneti Mamau remporte l'élection, marquant une alternance au pouvoir après douze ans de gouvernement du BTK. Le nouveau président ne dispose toutefois pas d'une majorité au Parlement, le BTK ayant remporté les élections législatives en janvier[10].

Les résultats sont les suivants[11],[12] :

Parti Candidat Circonscription du candidat Voix %
Tobwaan Kiribati Party Taaneti Mwamwau Onotoa 19 891 voix 60 %
Boutokan te koaua Rimeta Beniamina Nikunau 12 762 voix 38, 5 %
Boutokan te koaua Tianeti Ioane Aranuka 482 voix 1,5 %

Notes et référencesModifier

  1. (en) "Overnight vote count highly anticipated in Kiribati", Radio New Zealand, 9 mars 2016
  2. (en) Biographie d'Anote Tonga, site de la présidence de la République
  3. (en) Liste des présidents de la République, site du Parlement des Kiribati
  4. S'il n'y a que quatre candidats, ils sont sélectionnés d'office, sans que leurs pairs ne soient amenés à voter. De même s'il n'y en a que trois. De par la Constitution, il doit y avoir au moins trois candidats.
  5. (en) Constitution des Kiribati, art.32
  6. (en) "Election of Te Beretitenti", Parlement des Kiribati
  7. (en) Constitution des Kiribati, art.30(2)
  8. (en) "Kiribati Leader of Opposition loses battle with cancer", Radio New Zealand International, 9 février 2015
  9. (en) "3 Kiribati MPs in election for presidency next month", Radio New Zealand, 5 février 2016
  10. (en) "Taneti Maamau declared new president of Kiribati", Radio New Zealand, 10 mars 2016
  11. (en) "Climate warrior bows out as Kiribati elects new leader", Agence France-Presse, 10 mars 2016
  12. (en) "Taneti Mamau declared new Kiribati President", Pacific Islands News Association, 9 mars 2016

Voir aussiModifier