Ouvrir le menu principal

Église de la Dormition-de-la-Vierge-Marie d'Alep

Ne doit pas être confondu avec Cathédrale Notre-Dame d'Alep.

Église de la Dormition-de-la-Vierge-Marie d'Alep
Le clocher de l'église.
Le clocher de l'église.
Présentation
Culte Christianisme orthodoxe
Rattachement Archidiocèse grec-orthodoxe d'Alep et d'Alexandrette
Géographie
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Ville Alep
Coordonnées 36° 12′ 22″ nord, 37° 09′ 21″ est

L'église de la Dormition-de-la-Vierge-Marie d’Alep[1] est une église orthodoxe de la première moitié du XVe siècle située dans le nord de la Syrie à Alep, dans le quartier chrétien de Jdeidé.

Elle abrite de nombreuses icônes de la célèbre école d'Alep. Y sont aussi enterrés le consul impérial de Russie Michel Ivanovich Yakimansky (mort le 5 novembre 1897 à 64 ans)[1] et le conseiller d'État Ivan Grigorovich[2] (mort le 7 février 1908[3]).

HistoriqueModifier

L'église est mentionnée dans un manuscrit arménien rédigé par Movses Vardapet, comme l'une des trois églises de Jdeidé agrandies et restaurées en 1499-1500 grâce à Reyis Baron Yesayi. Les deux autres sont la cathédrale des Quarante-Martyrs et l'ancienne cathédrale Saint-Élie d'Alep[4].

Pietro Della Valle la mentionne après sa visite d'Alep en 1625, comme étant l'église Saint-Georges, construite avec trois autres contiguës dans le même parvis derrière le même portail d'accès dans le nouveau quartier chrétien de Jdeidé. Les autres églises sont celle des Quarante-Martyrs (arménienne), de la Sainte-Mère (aujourd'hui musée Zahérian), et l'ancienne église maronite Saint-Élie.

L'église a été endommagée par le tremblement de terre de 1822 et restaurée entre 1850 et 1852 après le massacre des chrétiens d'Alep en octobre 1850. La ville d'Alep et son quartier chrétien sont victimes de dommages de brigades islamistes depuis l'été 2012 auxquels répondent les forces gouvernementales.

Notes et référencesModifier

  1. a et b https://www.christiansofsyria.org/locations/the-dormition-of-our-lady-al-sayde-greek-orthodox-church-al-jedaydeh-district/
  2. https://russkiymir.ru/en/news/223966/
  3. http://archive.redstar.ru/index.php/advice/item/33008-dorogami-predkov
  4. Manuscrit N° 70, auteur: Movses Vardapet, découvert en avril 2000, et conservé au musée Zaréhian-Trésor de la cathédrale des Quarante-Martyrs

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :