Ouvrir le menu principal

Église Saint-Germain-l'Auxerrois de Romainville

église située en Seine-Saint-Denis, en France
Église Saint-Germain-l'Auxerrois
Église de romainville.JPG
Présentation
Type
église
Destination initiale
église paroissiale
Architecte
Construction
1787
Religion
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Seine-Saint-Denis
voir sur la carte de Seine-Saint-Denis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Germain-l’Auxerrois située à l'angle de la rue Carnot et de la rue Paul-de-Kock à Romainville est une église paroissiale de Seine-Saint-Denis, dévolue au culte catholique. Elle est l'œuvre de l'architecte Alexandre-Théodore Brongniart.

HistoriqueModifier

 
Église de Romainville.

Sur cet emplacement s'élevait une église bâtie au XIIIe siècle, et dédiée à saint Romain, évêque de Meaux au VIIIe siècle. Le nom Germain d'Auxerre n’apparaît qu’au XIVe siècle[1].

La construction d'un château au XVIIe siècle, accueillant les seigneurs du domaine, entraînera la construction d'une nouvelle église, terminée en 1787[2].

Au milieu du XVIIIe siècle, le cimetière paroissial se trouve devant l’église. Par le Décret Impérial sur les sépultures du 23 prairial An XII (12 juin 1804) promulgué par Napoléon, les tombes doivent être mises en dehors de la muraille de la ville[3]. Les sépultures sont donc progressivement déplacées vers le premier cimetière communal de Romainville[4].

DescriptionModifier

On peut y voir une Vierge à l'Enfant du XVIe, des stalles en chêne du XVIe de chaque côté du chœur et une Vierge à l’Enfant en pierre du XVIIe-XVIIIe, tous ces objets venant de l'ancienne église[5].

Louise de Ségur y est enterrée. Il y a un caveau sous la nef et un autre sous le maître autel[6].

Attenant à l'église se trouve un square qui porta successivement le nom de square de l'église, puis square Paul-de-Kock, et qui était décoré d'un buste à l'effigie de l'écrivain[7].

Notes et référencesModifier