Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

ensemble d'écoles militaires

Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan
Image illustrative de l’article Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan
Logo de l'académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Création
Création historique :
Pays France
Branche Armée de terre
Type Grande école militaire
Rôle École militaire
Effectif env. 600 officiers formés par an[1]
Fait partie de Ministère des Armées
Composée de ESM Saint-Cyr, École militaire interarmes et École militaire des aspirants de Coëtuidan
Garnison Guer (Morbihan)
Ancienne dénomination Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan
Commandant Général de division Patrick Collet[2]

L'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (AMSCC[3]), selon la dénomination officielle, est une formation administrative de l'Armée de terre qui constitue un ensemble d'écoles militaires situées à Coëtquidan, sur le camp militaire homonyme sur les communes de Guer et de Saint-Malo-de-Beignon dans le nord-est du Morbihan, destinées à former les différents officiers de l'Armée de terre.

Insigne général des Écoles militaires.
Cérémonie de remise des sabres et casoars aux élèves officiers des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan en 2011.

La transformation des Écoles en Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan est née d’un projet ambitieux de rénovation de la formation initiale des officiers. Son objectif est de donner à l’armée de Terre les chefs dont elle a besoin demain pour faire face aux chocs les plus durs, dans un monde imprévisible et en mutation rapide.

L’Académie regroupe trois écoles complémentaires aux identités et aux traditions propres. Elles illustrent la diversité de recrutement des officiers de l'armée de Terre:

  • l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (en abrégé, l'«ESM» ou tout simplement «Saint-Cyr») ; Elle forme les officiers de carrière en trois années qui passent successivement dans les 3e, 2e et 1er bataillons de l’École spéciale militaire (ESM3, ESM2, ESM1).
  • l'École militaire interarmes (en abrégé l'«EMIA») offre elle un cursus en 2 ans (EMIA2 et EMIA1) accessible par concours aux militaires du rang et aux sous-officiers déjà en service actif au sein des armées.
  • l'École militaire des aspirants de Coëtquidan (EMAC), anciennement 4e bataillon (ESM4). L'EMAC forme les officiers sous contrat (filières encadrement, pilote et spécialiste), les officiers de réserve, les officiers polytechniciens, les officiers logisticiens des essences et autres stages courts; dans des formations de quelques semaines à 8 mois.

Le site a abrité l'École militaire du corps technique et administratif de 1977 à 2010.

RéférencesModifier

  1. « Création de l’Académie militaire de Saint Cyr Coëtquidan », sur defense.gouv.fr, (consulté le )
  2. « Le général commandant l'Académie », sur www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr (consulté le )
  3. « Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan / Actualités / Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan / Site Saint Cyr Coëtquidan - Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan », sur www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier