Une écidie (ou écidiole, ou écie, du grec oikidion, « petite maison ») est le conceptacle cupulé de certains champignons parasites sur un hôte support, assurant leur multiplication asexuée. D'abord inclus dans le parenchyme du support, puis devenant de plus en plus proéminent (comme une sorte de gobelet) suite à l'accroissement de ses éléments constitutifs jusqu'à éclatement de l'épiderme de l'hôte, l'écidie est produite par un mycélium dicaryote et forme des écidiospores (spores diploïdes) qui sont disséminées par le vent et la pluie et vont infecter d'autres hôtes[1].

Détail d'une écidie de Puccinia sessilis (en)

Notes et référencesModifier

  1. Romaric Forêt, Dico de Bio, De Boeck Superieur, , p. 390.

Voir aussiModifier