Ángel María Villar

footballeur espagnol

Ángel María Villar
Image illustrative de l’article Ángel María Villar
Ángel María Villar
Biographie
Nom Ángel María Villar Llona
Nationalité Espagnol
Naissance (71 ans)
Bilbao (Espagne)
Taille 1,79 m (5 10)
Poste Milieu
Parcours junior
Années Club
1961-1969 Athletic Bilbao
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1969-1981 Athletic Bilbao
1969-1970 Galdakao
1970-1971 CD Getxo
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1979 Espagne 22 (3) [1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Ángel María Villar est un footballeur espagnol né le à Bilbao. Il évoluait au poste de milieu de terrain. Il a été président par intérim de l'UEFA du à la suite de la suspension de Michel Platini, jusqu'à l'élection d'Aleksander Ceferin en 2016.

BiographieModifier

Vainqueur de la Coupe d'Espagne de football en 1973 avec l'Athletic Club de Bilbao, Ángel María Villar prend sa retraite sportive en 1981.

En 1988, il prend la tête de la Fédération royale espagnole de football.

En 1992, il est élu vice-président de l'Union des associations européennes de football (UEFA) puis de la Fédération internationale de football association (FIFA) en 2000. En cette qualité, il devient le président intérimaire de l'UEFA, en remplacement de Michel Platini, suspendu de toute activité en relation avec le football par la Commission d'éthique de la FIFA.

Affaire judiciaire de 2017Modifier

Ángel María Villar, en sa qualité de président de la Fédération espagnole de football (RFEF), est accusé d'avoir commis des abus de confiance et des détournements. Il est arrêté le et placé en garde à vue[2]. Le , il est libéré sous caution de 300 000 euros[3].

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Fiche de Ángel María Villar », sur eu-football.info
  2. « Angel Maria Villar, président de la Fédération espagnole de football, placé en garde à vue - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. avec AFP, « Le président de la Fédération espagnole, Angel Maria Villar, libéré sous caution », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier