Youssef Rekik

peintre et comédien tunisien

Youssef Rekik (arabe : يوسف الرقيق), né en 1940 à Mahrès et mort le à Tunis, est un peintre et comédien tunisien.

Youssef Rekik
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Il fonde en 1988 le Festival international des arts plastiques organisé dans sa ville natale de Mahrès[1]. Considéré comme l'une des plus grandes figures de la peinture sur verre, s'inspirant de la calligraphie de Kairouan et de la mythologie orientale, il organise sa première exposition en 1978[1]. Il devient secrétaire général de l'Union nationale des artistes plasticiens tunisiens dans les années 1990[2].

Homme de théâtre, il figure parmi les signataires du Manifeste du 11 destiné à moderniser le théâtre national[1]. Enseignant à Sfax, il dirige les troupes théâtrales de Kairouan, Nabeul et Sfax dans les années 1970[2]. Lui-même joue dans plusieurs pièces et films[2], dont Demain, je brûle de Mohamed Ben Smaïl en 1998.

Mort le à Tunis, il est inhumé le lendemain au cimetière de Carthage-Byrsa[2].

RéférencesModifier

  1. a b et c « L'artiste-plasticien Youssef Rekik n'est plus », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le ).
  2. a b c et d Asma Abassi, « Adieu l'artiste ! », sur turess.com, (consulté le ).