You ji dui ge

You ji dui ge (chinois traditionnel : 游擊隊歌 ; chinois simplifié : 游击队歌 ; pinyin : yóu jī duì gē ; litt. « Le Chant de la guérilla ») est un chant patriotique composé par He Luting en 1937 et régulièrement utilisé par les combattants chinois des factions communiste et nationaliste tout au long de la seconde guerre sino-japonaise (1937-1945). La mélodie est très fortement inspirée de celle des British Grenadiers, chanson de marche des grenadiers de l'armée britannique qui date du XVIIe siècle.

Les paroles de la chanson décrivent sous un jour très favorable le quotidien des tireurs d'élite engagés au sein du parti communiste chinois.

ParolesModifier

Chinois simplifié Chinois traditionnel Pinyin Sens des paroles en français


我们都是神枪手
每一颗子弹消灭一个敌人
我们都是飞行军
哪怕那山高水又深

在密密的树林里
到处都安排同志们的宿营地
在高高的山岗上
有我们无数的好兄弟

没有吃 没有穿
自有那敌人送上前
没有枪 没有炮
敌人给我们造

我们生长在这里
每一寸土地都是我们自己的
无论谁要抢占去
我们就和他拼到底

哪怕日本强盗凶
我们的弟兄打起来真英勇
哪怕敌人枪炮狠
找不到我们的踪和影

让敌人乱冲闯
我们的阵地建立在敌人侧后方
敌人的战线越延长
我们的队伍越扩张

不分穷 不分富
四万万同胞齐武装
不分党 不分派
大家都来抵抗

我们越打越坚强
日本强盗正在走向灭亡
待到最后胜利日
世界的和平见曙光


我們都是神槍手
每一顆子彈消滅一個敵人
我們都是飛行軍
哪怕那山高水又深

在密密的樹林裡
到處都安排同志們的宿營地
在高高的山崗上
有我們無數的好兄弟

沒有吃 沒有穿
自有那敵人送上前
沒有槍 沒有炮
敵人給我們造

我們生長在這裡
每一寸土地都是我們自己的
無論誰要搶佔去
我們就和他拼到底

哪怕日本強盜兇
我們的弟兄打起來真英勇
哪怕敵人槍炮狠
找不到我們的蹤和影

讓敵人亂衝闖
我們的陣地建立在敵人側後方
敵人的戰線越延長
我們的隊伍越擴張

不分窮 不分富
四萬萬同胞齊武裝
不分黨 不分派
大家都來抵抗

我們越打越堅強
日本強盜正在走向滅亡
待到最後勝利日
世界的和平見曙光


wǒmén dōu shì shén qiāngshǒu
měi yī kē zǐdàn xiāomiè yī gè dírén
wǒmén dōu shì fēi xíngjūn
nǎ pà nà shān gāo shuǐ yòu shēn

zài mìmì de shùlín lǐ
dàochǔ dōu ānpái tóngzhìmén de sùyíngdì
zài gāogāo de shāngǎng shàng
yǒu wǒmén wúshù de hǎo xiōngdì

méiyǒu chī méiyǒu chuān
zìyǒu nà dírén sòngshàng qián
méiyǒu qiāng méiyǒu pào
dírén gěi wǒmén zào

wǒmén shēng zhǎng zài zhèlǐ
měi yī cùn tǔdì dōu shì wǒmén zìjǐ de
wúlùn sheí yào qiǎngzhàn qù
wǒmén jiù hé tā pīn dào dǐ

nǎ pà rìběn qiáng dào xiōng
wǒmén de dìxiōng dǎqǐlái zhēn yīngyǒng
nǎ pà dírén qiāng pào hěn
zhǎo bù dào wǒmén de zōng hé yǐng

ràng dírén luàn chōngchuǎng
wǒmén de zhèndì jiànlì zài dírén cèhòufāng
dírén de zhànxiàn yuè yáncháng
wǒmén de duìwǔ yuè kuòzhāng

bù fēn qióng bù fēn fù
sì wàn wàn tóngbāo qí wǔzhuāng
bù fēn dǎng bù fēn pai
dàjiā dōu lái dǐkàng

wǒmén yuè dǎ yuè jiānqiáng
rìběn qiángdào zhèng zài zǒu xiàng mièwáng
dài dào zuìhòu shènglì rì
shìjiè de hépíng jiàn shǔguāng


Nous sommes tous des tireurs d'élite,
Chacune de nos balles élimine un ennemi,
Nous sommes tels une armée volante,
Ignorant les hautes montagnes et les rivières profondes.

Dans les épaisses forêts,
Il y a partout des camps préparés pour les camarades,
Sur les sommets des hautes montagnes,
Nos frères sont innombrables.

Sans nourriture, sans vêtement,
Voici les ennemis qui nous ravitailleront !
Sans fusil, sans canon,
L'ennemi nous donnera les siens !

Nous sommes nés et avons grandi ici,
Chaque once de terrain nous appartient,
Si quelqu'un devait l'envahir,
Nous nous battrions avec lui jusqu'au bout.

Bien que les voleurs japonais soient vicieux,
Nos frères combattent vaillamment,
Bien que l'artillerie adverse soit féroce,
Ils ne peuvent retrouver notre trace et voir nos ombres.

Laissons le chaos partir à la rencontre de l'adversaire,
Nos positions se situent sur le même côté que le leur,
Lorsque l'ennemi étend son front,
Notre camp s'étend à son tour.

Qu'importe qu'on soit pauvre ou riche,
Quatre cents millions de compatriotes prennent les armes !
Qu'importe notre parti,
Tout le monde rejoint la résistance !

Nous devenons de plus en plus forts,
Les voleurs japonais courent à leur perte,
Et lorsque la victoire arrivera enfin,
Se profilera l'aube de la paix dans le monde.

Liens externesModifier