Ouvrir le menu principal

You Better Sit Down Kids

You Better Sit Down Kids

Single de Cher
extrait de l'album With Love, Chér
Face A You Better Sit Down Kids
Face B Mama (When My Dollies Have Babies)
Elusive Butterfly
Sortie 1967
Enregistré 1966
Durée 3:42
Genre Pop
Format Disque vinyle
Auteur-compositeur Sonny Bono
Producteur Sonny Bono
Label Imperial Records

Singles de Cher

Pistes de With Love, Chér

You Better Sit Down Kids est une chanson de l'artiste américaine Cher. Parue sur l'album With Love, Chér en 1967, elle en est le quatrième single. Elle apparaît sur les compilations Cher's Golden Greats (1968), Superpack Vol. 1 (1972) et Gold (2005). Chanson écrite par Sonny Bono, les paroles, exprimées depuis une perspective masculine, évoquent le divorce.

You Better Sit Down Kids reçoit de bonnes critiques. Elle devient le second top 10 de Cher aux États-Unis après Bang Bang (My Baby Shot Me Down) en atteignant la neuvième position. La chanson est reprise par Roy Drusky, Liza Minnelli et Glenn Campbell entre autres, ainsi que par Sonny lui-même sur l'album All I Ever Need Is You en 1971.

Sommaire

GenèseModifier

L'année 1967 est très chargée pour Cher et Sonny Bono. En mars, le duo sort l'album In Case You're in Love qui rencontre du succès grâce aux chansons The Beat Goes On et Little Man. En avril, ils font la promotion du film Good Times et de la bande originale qui seront des échecs commerciaux. Enfin, ils sortent deux compilations : The Best of Sonny & Chér et Sonny & Cher's Greatest Hits[1]. En novembre 1967, la chanson sort en single en même temps que la parution de l'album With Love, Chér. Quelque temps plus tard, Cher enregistre une version en italien intitulée Bambini Miei Cari (Sedetevi Attorno)[2].

Structure musicaleModifier

Cher enregistre la chanson sans en modifier les paroles qui sont censées être interprétées par un personnage masculin[3]. La chanson a été écrite par Sonny Bono comme Bang Bang (My Baby Shot Me Down) et Where Do You Go.

La chanson s'exprime du point de vue d'un père de famille qui fait face au divorce et annonce à ses enfants qu'il quitte le foyer familial[3].

AccueilModifier

Mark Bego, auteur de Cher: If You Believe, accorde une bonne critique pour la chanson. Il estime qu'elle « transforme la chanson en une histoire soap-opera dans laquelle elle excelle vocalement »[3]. Lors d'une critique de l'album With Love, Chér, Joe Viglione d'AllMusic donne un avis favorable à la chanson. Selon lui, elle délivre « une prestation énorme[4] ». Un article du Billboard retraçant les vingt plus gros tubes de Cher classe la chanson en 17e[5].

You Better Sit Down Kids intègre le Billboard Hot 100 le à la 79e place[6]. Après une lente ascension, elle arrive finalement en neuvième position le 23 décembre[7]. C'est la seconde chanson de la carrière solo de Cher à atteindre le top 10 après Bang Bang (My Baby Shot Me Down) l'année précédente. Au Canada, la chanson démarre en 78e position selon le classement établi par le magazine RPM pour la semaine du [8]. Un mois et demi plus tard, elle arrive en douzième place[9]. You Better Sit Down Kids figure dans le classement annuel au soixantième rang[10].

ReprisesModifier

Plusieurs artistes reprennent You Better Sit Down Kids peu de temps après sa sortie. En 1968, la version de Roy Drusky apparaît dans le classement country du magazine Billboard. Elle arrive en 28e position le [11]. La même année, Liza Minnelli enregistre une reprise sur son album Liza Minnelli[12] de même que Glen Campbell sur l'album Wichita Lineman[13], The Raymonde Singers Etcetera sur l'album Feelin'[14] et Gary Puckett & The Union Gap sur l'album Woman, Woman[15]. Plus tard, Sonny Bono enregistre une version solo pour l'album All I Ever Need Is You en 1971[16].

Versions du singleModifier

Vinyl 45 tours version internationale[17]
  1. You Better Sit Down Kids – 3:42
  2. Elusive Butterfly – 2:40
Vinyl 45 tours Espagne[18]
  1. You Better Sit Down Kids – 3:42
  2. Hey Joe – 2:40

Classement par paysModifier

Classement (1967) Meilleure
position
  Canada (RPM)[9] 12
  États-Unis (Hot 100)[19] 9

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. Larocque 2013, p. 67-69
  2. Larocque 2013, p. 74
  3. a b et c Bego 2001, p. 53.
  4. (en) Joe Viglione, « With Love, Cher music review », sur AllMusic (consulté le 25 mars 2017).
  5. (en) Keith Caulfield, « Cher's Biggest Billboard Hits », sur Billboard, (consulté le 4 avril 2017).
  6. (en) « The Week of October 28, 1967 », sur Billboard (consulté le 25 mars 2017).
  7. (en) « The Week of December 23, 1967 », sur Billboard (consulté le 25 mars 2017).
  8. (en) « The RPM 100 : November 4, 1967 », sur RPM (consulté le 25 mars 2017).
  9. a et b (en) « Top Singles - Volume 8, No. 16, December 16 1967 », sur RPM (consulté le 19 mars 2017).
  10. (en) « The RPM Top 100: Top Singles of 1967 » [archive du ], sur RPM (consulté le 25 mars 2017).
  11. (en) « Hot Country Songs: The Week of May 18, 1968 », sur Billboard (consulté le 26 mars 2017).
  12. (en) JT Griffith, « Liza Minnelli [1968] - Liza Minnelli », sur Allmusic (consulté le 1er avril 2017).
  13. (en) Bruce Eder, « Wichita Lineman - Glen Campbell », sur Allmusic (consulté le 1er avril 2017).
  14. (en) « Feelin - The Raymonde Singers Etcetera », sur Allmusic (consulté le 1er avril 2017).
  15. (en) Joe Viglione, « Woman, Woman - Gary Puckett & The Union Gap », sur Allmusic (consulté le 1er avril 2017).
  16. Bego 2001, p. 73.
  17. (1967). Crédits du single You Better Sit Down Kids par Cher. Imperial Records. (66261)
  18. (1967). Crédits du single You Better Sit Down Kids par Cher. Liberty Records. (H 235)
  19. (en) Cher - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Mark Bego, Cher: If You Believe, Taylor Trade Publishing, (ISBN 1461625920).  
  • (en) Jason Larocque, You Haven't Seen The Last of Me, Lulu.com, (ISBN 130088858X).