Ouvrir le menu principal
Xavier Dunezat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Xavier Dunezat (né en 1970) est un sociologue français.

Il est rattaché au Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris (CRESPPA - UMR 7217)[1].

Sommaire

BiographieModifier

Professeur Agrégé de Sciences Sociales en 1996, il soutient une thèse de doctorat en sociologie en décembre 2004 sur Chômage et action collective. Luttes dans la lutte. Mouvements de chômeurs et chômeuses de 1997-1998 en Bretagne et rapports sociaux de sexe. Sa thèse a été dirigée par Danièle Kergoat[2].

Le 1er septembre 2006, il démarre comme Maître de Conférence à l'Université de Lille 1. Déçu de la vie universitaire, il démissionne et redevient, le 1er septembre 2007, professeur de sciences économiques et sociales dans un lycée (notamment au lycée Victor et Hélène Basch à Rennes, durant l'année scolaire 2014-2015). Dans sa lettre de démission[3], rendue publique, il dénonce les modalités de son recrutement - qu'il qualifie de « règne du piston » - et l'ambiance de travail au sein de l'Université qu'il définit comme un « désert relationnel »[4].

« Chercheur confirmé par ses publications, il travaille sur les mouvements sociaux, les rapports de pouvoir et plus particulièrement les rapports sociaux de sexe dans les mobilisations. »[5].

Il entame une reflexion avec Leo Thiers-Vidal sur la déconstruction du pouvoir masculin et lui rend hommage après son suicide[6].


BibliographieModifier

OuvragesModifier

  • avec Jacqueline Heinen, Helena Hirata, Roland Pfefferkorn, Travail et rapports sociaux de sexe. Rencontres autour de Danièle Kergoat, Paris, L’Harmattan, 2010

Direction de numéro de revueModifier

  • avec Roland Pfefferkorn, « Articuler les rapports sociaux. Classes, Sexes. Races », Raison présente, n° 178, 2e trimestre 2011,.144 p.

ArticlesModifier

  • avec Roland Pfefferkorn, « Articuler les rapports sociaux pour penser à contresens », Raison présente, n° 178, 2011, p. 3-10.
  • « Une figure racisée de la précarité : les sans-papiers », Raison présente, n° 178, 2011, p. 83-94.
  • avec Frédérique Cornuau, « Faire figure d’immigré-E », Espace, populations, sociétés, n°3, 2008, p. 463-481.

Notes et référencesModifier

  1. Source : Genre, travail et mobilité (GTM)
  2. Source : Présentation de l'auteur sur cairn.info
  3. DUNEZAT Xavier (2007), « Pourquoi je démissionne de mon poste d’enseignant-chercheur en sociologie à l’université », liens socio, octobre 2007
  4. "Copinage" et "mépris" des étudiants : un enseignant ouvre le débat sur le recrutement à l'université, lemonde.fr, 15 octobre 2007
  5. Numa Murard, "La parenthèse (Xavier Dunezat)", Mouvements, 2008/3 n° 55-56, p.47
  6. Hélène Palma, Anne Verjus, Samuel Morin et Patricia Roux, « In Memoriam. Quelques mots pour Léo, sur Léo, de Léo Thiers-Vidal, l’ami et le militant que nous avons aimé », Nouvelles Questions Féministes, vol. 27, no 3,‎ , p. 88 (ISSN 0248-4951 et 2297-3850, DOI 10.3917/nqf.273.0088, lire en ligne, consulté le 19 mai 2019)

Liens externesModifier