Wilder Urlaub

film de Franz Schnyder, sorti en 1943
Wilder Urlaub
Réalisation Franz Schnyder
Scénario Franz Schnyder
Richard Schweizer
Kurt Guggenheim
Acteurs principaux
Sociétés de production Praesens-Film
Pays d’origine Drapeau de la Suisse Suisse
Genre Drame
Durée 84 minutes
Sortie 1943


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Wilder Urlaub (titre français : La Nuit sans permission[1]) est un film suisse réalisé par Franz Schnyder sorti en 1943.

SynopsisModifier

Seconde Guerre mondiale. Le mitrailleur Hermelinger loue une chambre dans la vieille ville de Zurich à la famille Ruttishuser. Il est en fuite, car il a frappé le sergent Epper, un supérieur avec lequel il était en conflit. Lors d'une tentative de voler des vêtements civils dans la pièce voisine, il est surpris par le locataire, Fritz Hablützel, un étudiant. Ce dernier est officier et a une arme dont Hermelinger s'est emparé. Alors que l'arme se déclenche, Hermelinger arrête toute résistance et passe aux aveux.

Il raconte comment les anciens camarades Hermelinger et Epper se sont engagés : Epper, fils d'une bonne famille, fait la connaissance de l'ouvrier Hermelinger. Lors du service militaire, Epper obtient un grade plus élevé et harcèle Hermelinger.

Emil Ruttishuser demande à Hermelinger d'appeler un médecin : Sa fille Lorli est gravement malade, et le père craint le pire. La situation est la bonne occasion pour Hermelinger de fuir, mais il ne le fait pas. Il va dans un restaurant ; au moment de la fermeture, il invite la serveuse chez lui. Mais Hermelinger prend peur, la serveuse s'en va. Hermelinger court à travers Zurich dans la nuit, il échappe à la police qui fait respecter le couvre-feu. Dans la maison de Ruttishuser, il retrouve Hablützel qui s'apprête à rejoindre son unité. Il confesse à Hermelinger qu'il ment à tout le monde, parce qu'il n'a plus envie d'étudier.

Le lendemain matin, Lorli Rutishuser se remet peu à peu. Hermelinger prend le train pour Marseille, mais s'arrête à Dietikon pour affronter la justice militaire. Il apprend que le sergent Epper est seulement blessé. Impressionné par Hermelinger, Epper veut retrouver la camaraderie entre eux.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Source de la traductionModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier