Ouvrir le menu principal

Wilbur Knorr

historien des mathématiques américain
Wilbur Knorr
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
Palo AltoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Brooklyn College, Faculté de philosophie de Standford (d), université StanfordVoir et modifier les données sur Wikidata

Richard Wilbur Knorr (né le à Richmond Hill (Queens)[1] et mort le Palo Alto (Californie)[1],[2].) était un historien des mathématiques américain, et un professeur dans les départements de philosophie et de lettres classiques à l'Université de Stanford. Il a été appelé « l'historien le plus provocateur des mathématiques grecques du XXe siècle[3] ».

BiographieModifier

Knorr passa sa licence (1963-1966) puis sa thèse (soutenue en 1973) à l'université Harvard, sous la direction de John E. Murdoch et de G. E. L. Owen[3],[4]. Après des études postdoctorales à l'université de Cambridge , il enseigna à Brooklyn College, mais cet établissement ferma ses portes par suite de la crise budgétaire de New York[3] en 1970. Employé à temps partiel par l'Institute for Advanced Study[3], il obtint un poste de maître-assistant à l'université de Stanford en 1979, y fut titularisé en 1983, et obtint la chaire d'histoire des mathématiques en 1990[1]. Il meurt quatre ans plus tard des complications d'un mélanome.

Violiniste amateur de talent, il tenait le premier pupitre de l'Orchestre de Harvard, mais dut renoncer à se produire une fois nommé à Stanford, car le rythme de travail ne lui permettait plus de répéter[3],[4].

RéférencesModifier

  1. a b et c D'après « Wilbur Knorr, professor of philosophy and classics, dies at 51 », sur Stanford News Service, .
  2. D'après Wolfgang Saxon, « Wilbur Knorr, 51, Mathematics Historian », New York Times,‎ (lire en ligne).
  3. a b c d et e Henry Mendell, Eloge: Wilbur Knorr, 29 August 1945–18 March 1997, vol. 92, , 339–343 p. (DOI 10.1086/385185, JSTOR 3080632).
  4. a et b D'après David Fowler, « Wilbur Richard Knorr (1945–1997): An Appreciation », Historia Mathematica, vol. 25, no 2,‎ , p. 123–132 (DOI 10.1006/hmat.1998.2199).

Liens externesModifier