Wikipédia:Prise de décision/Usage d'insultes et mots grossiers

Voir aussi : la liste complète des sujets à débattre


Des termes grossiers et des insultes sont assez libéralement utilisés sur Wikipédia pour qualifier les éditeurs avec lesquels il y a désaccord.

Quel est votre avis sur la question ?

  • Approuvez vous l'usage d'insultes et de mots grossiers ?
  • Si oui, doivent-ils être tolérés dans toutes les pages ? uniquement dans les pages méta ? uniquement sur les pages utilisateurs ?
  • Quels types d'insultes vous paraissent inacceptables ?
  • Si vous n'approuvez pas l'usage d'insultes, que faire pour limiter leur usage intempestif ?
  • Y aurait-il une autre façon d'insulter plus délicatement les contributeurs que d'utiliser une terminologie qui est à même d'abimer l'image de l'encyclopédie auprès de ses lecteurs ou des autres éditeurs ?

Auteur:Utilisateur:Anthere


AMHA, il faut distinguer mots grossiers/vulgaires et insultes.
Les mots grossiers, vulgaires, orduriers, argotiques, etc., tant qu'ils ne sont pas utilisés comme insulte (càd adressés et appliqués à quelqu'un dans le but de faire du mal et/ou de rabaisser la personne), ne sont que des mots... Je suis peut-être trop relativiste, mais un mot n'est vulgaire que parce que certains ont décidé que tel mot appartenait au langage vulgaire (parce qu'il était utilisé par une certaine catégorie de population) et tel autre au langage soutenu par ex. Si donc on relativise ces registres de langue, tout n'est plus qu'une question de norme, de définitions imposées. Il serait utopique de vouloir changer complètement les esprits, mais il n'y a pas de raison qu'on interdise de façon catégorique l'usage de ce type de mots dans une encyclopédie. Ce serait nier leur existence, et en même temps nier l'existence d'autres registres de langue que le langage soutenu. Cela dit, il est préférable de rédiger des articles en langage plus soutenu, du moins standard, et ne pas utiliser des termes argotiques/vulgaires lorsque ce n'est pas nécessaire.
Maintenant, pour les insultes (voir déf. ci-dessus), c'est différent : non par les termes qu'on utilise, mais par le sens qu'on leur donne, les intentions qui se cachent derrière les mots, la portée affective des insultes. Qu'on traite quelqu'un de "pute" ou de "prostituée" ne change pas grand-chose (si ce n'est que le premier est plus courant :o)) : l'idée est la même, et le mal qu'on fait est le même. Des insultes sont volontairement méchantes (sauf humour, mais là c'est autre chose...*), dites dans le but de nuire d'une façon ou d'une autre. Dès lors, je suis tout à fait contre. Un message insultant vis à vis de quelqu'un ou d'un groupe de personnes devrait être supprimé.
(*) Si elle est dite au second degré, une insulte n'a plus ce caractère nuisible, et elle pourrait alors théoriquement être acceptée. Mais encore faut-il être sûr que tout le monde comprenne le second degré...
iNyar 17 mai 2003 à ~3:00 (CEST)

Je suis d'accord sur le fait qu'il faut impérativement faire la distinction entre vulgarité et méchanceté. Il est claire que nous ne venons pas tous du même milieu social et que le poids que nous accordons à certains mots n’est visiblement pas le même. Je trouve personnellement qu’être méchant avec quelqu’un en restant poli c’est allier la méchanceté à l’hypocrisie. Je suis également d’accord pour essayer de bannir les insultes (même celles dites sournoisement) de Wikipédia. Ceci dit, errare humanum étant, je comprends mal pourquoi on pardonne si facilement aux vandales et aux gens malhonnêtes qui essai d’utiliser Wikipédia comme vitrine de leur propagande et qu’on me mette au pilori des lors que je me suis laisse aller sur une page de discussion. Pour finir je crois qu’il est très important de différencier les espaces encyclopédiques et les espaces de discussions. Bon, je vais essayer de calmer mes ardeurs ;o) Aoineko 17 mai 2003 à 05:31 (CEST)

Pas utilisés si libéralement que ça heureusement

  • Je différencierais assez nettement termes grossiers, pas forcément génants hors page article dès qu'il n'y a pas d'insultes (ou autres marques d'aggressivités), ni sans doutes dans quelques rares articles où ils sont dans le sujet, citations par exemple. Ce distingo fait, la réponse est non.
  • Toujours avec la distinction précédente, pas trop de problème avec les termes grossiers en dehors des articles. Pas de raison d'abuser non plus, et ça peut toujours s'enlever.
  • Pas trop envie de faire un catalogue.
  • Je ne sais pas. Inviter les gens impliqués dans une discussion qui dégénère à s'en tenir à l'écart un certain temps (1 : je dis bien impliqués, pas responsables; toutes les parties donc, évacuer le champ de bataille, c'est pas le moment pour évaluer les responsabilités - 2: ça peut dégénérer sans termes grossiers). Peut être avec une page pour ça pour marquer un peu le coup, équivalente de vandalisme en cours, que quelques "stop" puissent s'accumuler. Pas besoin d'y discuter est ce que ça dégénère ou pas, si quelques personnes disent stop, c'est une discussion qui dégénère, elles ont raison. Si le stop n'est pas respecté, on peut toujours envisager l'artillerie du blocage d'adresse (bof). Effacer la/les discussion(s). Résumer la controverse, brièvement et en marchant sur des oeufs. Donner en pénitence aux contributeurs réguliers pris là dedans en donnant un article sur un sujet exotique et non controversé à rédiger :o) Se mettre d'accord à quelques personnes pas trop impliqués pour sortir un article de compromis, s'il s'agit d'un article. A plusieurs c'est mieux. Peut être en le discutant en privé. C'est une proposition, je ne suis pas convaincu de son efficacité, je ne vois pas trop qui a assez d'autorité au moment où la discussion est bien entamée. A part ça, forgive and forget comme dit quelque part sur en: sur un sujet voisin.
  • Je suis ouvert aux suggestions sur comment insulter délicatement. Avec septicisme sur l'intérêt.

Aoineko, je retiens avec quelque espoir ta dernière phrase. Didup 17 mai 2003 à 12:17 (CEST)

Je crois que de toute façon, les pages "Discussion" ne répondent volontairement pas aux règles qui s'imposent aux articles (pas de nécessité d'objectivité etc.). Dès lors, la seule motivation que je voie pour modérer une page "Discussion" est effectivement qu'elle dégénère. Le fait que des mots grossiers soient employés n'est selon moi pas suffisant. Par contre, toute forme d'insulte devrait AMHA être bannie, même des "insultes délicates". À vrai dire, une insulte n'apporte strictement rien à la discussion, elle est inutile, gratuite et méchante. Elle n'a donc pas raison d'être et devrait être supprimée (seulement les mots/la phrase répréhensible : le reste de la participation ne devrait pas être modifié). Et cela ne demande pas une liste de termes à bannir : n'importe qui devrait être en droit de supprimer une insulte claire d'un texte.
iNyar 17 mai 2003 à 15:14 (CEST)

Je suis d'accord avec tout ce qui vient d'être dit. Personnellement, je ne vois d'intérêt à l'insulte qu'associée à l'humour, mais ça relève du funambilisme, surtout quand on connaît aussi peu les caractères des personnes qu'au travers de wikipedia. Il ne faut pas confondre grossièreté et vulgarité, mais c'est un autre débat. Les pages de discussion sont libres et n'ont pas à être "lisses" ; celà dit, les insultes sont très souvent blessantes et je suis touché à chaque fois que j'en vois une, même quand elle ne m'est pas adressée. Donc, je serais d'avis de faire disparaître les insultes des pages de discussion. Cependant, je ne les effacerai pas quand j'en verrai même si je comprends que d'autres le fassent, ce que je souhaite. Comprenne qui pourra.
En bref, je suis contre les insultes.
Alvaro 17 mai 2003 à 15:24 (CEST)

Je pense comprendre ton point de vue. En fait il serait préférable que les participants adoptent d'eux meme une attitude civilisée, où débat ne serait pas synonyme de conflit. C'est à dire qu'il ne devrait pas être necessaire d'avoir à effacer des insultes. Traroth 25 jun 2003 à 14:10 (CEST)

Wikipédia:Cloud


N'oublions pas l'essentiel: l'insulte la plus grave, c'est le mépris du travail des autres contributeurs sous prétexte idéologique: la censure, pratiquée seul ou en groupe contre un intervenant minoritaire ou jugé tel alors que nul ne peut contredire la véracité de ses propos et que la seule façon de contrôler wikipédia, c'est la censure.

Et contre cette forme d'insulte là, il faut se mobiliser bec et ongles. Le jour où la censure fera partie intégrante des procédés classiques mis en oeuvre par une majorité dominante, alors wikipédia ne sera plus une encyclopédie mais un organe de propagande partial militant et fermé à tout progrès de la pensée. Wikipédia doit être libre ou ne pas être. Papo

J'ai bon espoir qu'on n'en arrive jamais la ;o) Aoi

Vous n'êtes qu'une bande de schtroumpfs !

Moi, je suis pour les insultes, grossièretés et autres vulgarités pourvu qu'elles s'expriment en langage schtroumpf. Ça défoule et ça ne fait de mal à personne. Pour compléter cette thérapie, je propose l'ouverture d'une page Liste d'insultes, grossièretés et autres vulgarités où chacun pourra déverser son trop plein de ressentiment (sans en mentionner de bénéficiaire d'ailleurs). C'est pas encyclopédique ça ? Roby 22 avr 2004 à 00:24 (CEST)