Ouvrir le menu principal
Watain
Description de cette image, également commentée ci-après
Watain sur scène au Fall of Summer Festival de Torcy, le 6 septembre 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Black metal
Années actives Depuis 1998
Labels His Master's Noise, Century Media, Season of Mist
Site officiel www.templeofwatain.com
Composition du groupe
Membres Erik Danielsson
Pelle Forsberg
Håkan Jonsson
Anciens membres C. Blom
Jonas « Y. » Lindskog

Watain est un groupe de black metal suédois, originaire d'Uppsala. Formé en 1998[1], le nom du groupe s'inspire d'un enregistrement du groupe de black metal américain Von[2],[3],[4].

BiographieModifier

 
Watain sur scène en 2007.

Watain est formé en 1998[5],[6],[7]. Selon Erik Danielsson, lorsque le groupe s'est formé, « il n'y avait plus vraiment de groupe qui voulaient se prendre au sérieux, et il n'y avait plus de groupe avec des gens qui, vous savez, qui faisaient plus que jouer de la musique qu'ils aimaient et que leurs idoles adoraient[8]. » Ils publient leur démo Go Fuck Your Jewish "God" en 1998 et leur live tape Black Metal Sacrifice en 1999, qui ne sera pas réédité[9]. En octobre 1999, le groupe publie l'EP The Essence of Black Purity au label Grim Rune Productions[10], qu'ils considèrent comme leur première publication officielle[11], et jouent sur scène aux côtés de Malign et Dark Funeral, lors d'un concert organisé par Watain et Grim Rune Productions[10],[12].

Le premier album de Watain, Rabid Death's Curse est publié aux labels End All Life Productions et Drakkar Productions en 2000, suivi par un split EP avec Diabolicum publié par Spikekult Records. Un split LP avec Malign est annoncé pour le début des années 2000 chez Grim Rune Productions avant l'enregistrement du deuxième album de Watain, Casus Luciferi[2], mais il ne sera jamais publié. Watain tourne en Europe avec Unpure au début de 2002[6]. En 2003, ils entrent de nouveau en studio pour l'enregistrement de leur album studio, Casus Luciferi, dont les paroles sont écrites par Necromorbus de Funeral Mist (qui produira leurs albums depuis The Essence of Black Purity et jouera de la basse sur scène pour eux[13]), MkM d'Antaeus et Scorn de Katharsis. Ils enchainent avec The Stellar Descension Infernal Tour en Europe, avec Secrets of the Moon et Averse Sefira[6]. Ils jouent aussi dans 18 pays avec Dissection à la tournée Rebirth of Dissection en 2004[14]. Le membre de Dissection Set Teitan soutient Watain en Russie en 2005, à cause de l'absence du bassiste Whorth[14], et devient ensuite membre live officiel du groupe.

En 2006, les membres du groupe font un salut nazi et portent un t-shirt du groupe NSBM Absurd après leur apparition au Party.San Open Air, un événement qui leur vaudront d'être accusés de nazis[15]. Concernant cet incident, Erik Danielsson donne à Metal.de une réponse évasive, mais partage son point de vue concernant le NSBM que lui et son groupe considèrent comme une blague : « le NSBM n'est qu'une blague, une approche désespérée de gars qui sont incapables de faire la différence entre la perversion et la folie du black metal. Ils croient qu'ils sont extrêmes [...] Ce monde est pourri ! le black metal n'a rien à voir avec le monde qu'on connait[16]. » Leur troisième album, Sworn to the Dark, est publié en Europe le 21 février 2007, et le groupe tourne en Europe avec Celtic Frost, Kreator et Legion of the Damned. En 2008, ils jouent leur premier concert en Amérique du Nord avec Withered et Book of Black Earth. Eclipse Eternal et Kronosfear se joignent également à eux.

En 2010, Watain publie un single, Reaping Death, en deux formats. Il est suivi par l'album Lawless Darkness, publié le 7 juin 2010. En 2012, Watain joue au Wacken Open Air[17]. Leur cinquième album, The Wild Hunt, est publié les 19 et 20 août 2013 en Europe et aux États-Unis, respectivement. L'album est suivi par une tournée internationale qui commence à Uppsala le 24 août. En janvier 2015, Watain, Mayhem, et Revenge prennent part à la tournée Black Metal Warfare aux États-Unis[18]. Mayhem et Watain reviennent en tournée aux États-Unis en novembre 2015 avec Rotting Christ pour la « deuxième partie » du concert précédent[19].

Style musical et idéologieModifier

Depuis sa création, Watain est souvent comparé à Dissection[3],[20], ou considéré comme influencé par Ofermod[21]. Erik Danielsson confirme que « Watain et Dissection sont évidemment des groupes qui ont beaucoup de choses en commun, musicalement et spirituellement[3]. » Les groupes ayant influencé Watain incluent Bathory[7], les anciennes chansons de Mayhem[4],[9],[22], Mercyful Fate[7],[22], Death SS[22], Samael[22], et Necrovore[22].

MembresModifier

Membres actuelsModifier

  • Erik Danielsson - chant, basse
  • Pelle Forsberg - guitare
  • Håkan Jonsson - batterie
  • Set Teitan (en) (Davide Totaro) - guitare pendant les concerts, anciennement bassiste de studio
  • Alvaro Lillo - basse pendant les concerts

Anciens membresModifier

  • C. Blom - guitare (1998-2000)
  • Tore Stjerna (alias Necromorbus) - basse (2000-2002)
  • Jonas « Y. » Lindskog (alias Whorth et Mörkkh) - basse
  • John « Doe » Sjölin - guitare pendant les concerts
  • Selim « SL » Lemouchi - guitare sur certains concerts

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Démos, EP et livesModifier

  • 1998 : Go Fuck Your Jewish "God" - Démo, 1998
  • 1999 : The Essence of Black Purity - EP, 1999
  • 1999 : Black Metal Sacrifice - Album live, 1999
  • 2000 : Rabid Death's Curse - Démo, 2000
  • 2000 : The Ritual Macabre - Album live, 2000
  • 2001 : The Misanthropic Ceremonies - Split, 2001
  • 2002 : Promo 2002 - Démo, 2002
  • 2002 : Puzzlez ov Flesh - Démo, 2002

Notes et référencesModifier

  1. Eduardo Rivadavia: Watain Biography, Allmusic, Macrovision Corporation.
  2. a et b (en) Ronald Ziegler: Merchandise whorery, (consulté le 14 mars 2013).
  3. a b et c (en) Mastema: Watain - The Dark Side, Disobedience Webzine, 26 avril 2007, (consulté le 14 mars 2013).
  4. a et b Arthur: Interview with WATAIN, (consulté le 14 mars 2013).
  5. (en) Biography, (consulté le 14 mars 2013).
  6. a b et c (en) From the cunt of Satan..., (consulté le 14 mars 2013).
  7. a b et c (en) The Story, (consulté le 14 mars 2013).
  8. (en) Black Metal Satanica, 2008.
  9. a et b (en) Mirgilus: Watain, (consulté le 14 mars 2013).
  10. a et b News, (consulté le 14 mars 2013).
  11. (en) Mikael: WATAIN (Interview 2004), (consulté le 14 mars 2013).
  12. (en) WATAIN. Black Metal Militia. In: Jon Kristiansen : Metalion: The Slayer Mag Diaries. Brooklyn, NY: Bazillion Points Books 2011, p. 666.
  13. (en) Watain: The Ritual Macabre, Sakrilegious Warfare Productions 2001.
  14. a et b The trumpets of Armageddon, (consulté le 14 mars 2013).
  15. (en) Henri Kramer: Party.San Open Air - Bad Berka.
  16. Markus Endres: Watain, 17 mars 2007, (consulté le 14 mars 2013).
  17. (en) "W:O:A - Billing/Bands 2012." Wacken Open Air, (consulté le 14 mars 2013).
  18. (en) "Watain, Mayhem & Revenge North American Tour Officially Announced (NYC Beware)".
  19. (en) Bowar, Chad. "Mayhem + Watain To Co-Headline 'Black Metal Warfare II' U.S. Tour with Rotting Christ". Loudwire. [1], (consulté le 14 mars 2013).
  20. (de)Götz Kühnemund: Watain. Sworn to the Dark. In: Rock Hard, no. 238, (consulté le 14 mars 2013).
  21. (en) Nathan T. Birk: Ofermod, 2005, (consulté le 14 mars 2013).
  22. a b c d et e (en) Ild: Watain, 9 juin 2005, (consulté le 14 mars 2013).

Liens externesModifier