Waltenberg

roman

Waltenberg
Auteur Hédi Kaddour
Pays France
Genre roman
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
Nombre de pages 711
ISBN 978-2070773961

Waltenberg est un roman d'Hédi Kaddour publié le aux éditions Gallimard et ayant obtenu l'année suivante le prix Goncourt du premier roman.

HistoriqueModifier

RésuméModifier

La structure narrative de ce roman, long d'environ 700 pages, est assez complexe. Entre mentir vrai et humour amer, les dates se télescopent, dans la mesure où les réalités d'hier se révèlent progressivement.

Une trame principale concerne Hans et Léna : ils se rencontrent à Waltenberg (Grisons (Suisse), près de Klosters-Serneus) en 1913, se fâchent, se quittent. Ils se revoient en 1929 à Waltenbeg, dans le cadre d'un séminaire sur l'Europe, lui pour l'aspect politique, elle pour la partie culturelle. Michael Lilstein et Max Goffard observent ces retrouvailles, chacun de son côté. En 1937, Michael Lilstein devenu responsable du Parti Communiste clandestin, à Berlin, est arrêté, et survit aux camps. Il devient responsable de l'espionnage est-allemand, est arrêté, et survit au goulag. En 1956, réintégré, il recrute comme taupe un jeune Français prometteur, qui devient conseiller gouvernemental, et dont les activités dérangent la CIA. En 1969, Michael et Max vont aux obsèques de Hans Kappler. Puis, la chute du mur de Berlin signe la fin des activités de Michael et de sa taupe.

Chapitres[pertinence contestée]Modifier

  1. 1914 : La charge
  2. 1914 : Le lac
  3. 1956 : Une belle symétrie
  4. 1956 : L'enfance d'une taupe
  5. 1978 : La rumeur et les bretelles
  6. 1978 : Quatre ou cinq Lilstein
  7. 1965 : Les usages du croquet
  8. 1965 : La locomotive et le kangourou
  9. 1928 : Le buste de Flaubert
  10. 1929 : Un cœur d'artichaut
  11. 1969 : Des funérailles et un guet-apens
  12. 1969 : Deux fois plus de force
  13. 1991 : La raison est-elle historique ?
  14. 1991 : Nous ne vous avons jamais soupçonné

Scènes, figures et personnalités invitéesModifier

Accueil critiqueModifier

Le magazine littéraires Le Matricule des anges note le « fascinant ballet de rimes et de rencontres qu'orchestre le premier roman d'Hédi Kaddour[1] ».

ÉditionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Richard Blin, Waltenberg, Le Matricule des anges, consulté le 24 janvier 2019.