Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec muonium.

Le vrai muonium (true muonium en anglais[1]), dimuonium[2],[a] ou encore muonium muonique[4], est un atome exotique composé d'un antimuon μ+ et d'un muon µ[2] qui n'a pas encore été observé mais pourrait avoir été produit dans des faisceaux d'électrons et de positrons[1]. Équivalent du muonium usuel (μ+e-) où l'électron est remplacé par un muon. Il est comparable à une version lourde du positronium (e+e-).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le dimuonium peut également désigner une molécule composée de deux atomes exotiques de muonium (μ+e)2[3]

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Henry Lamm et Richard F. Lebed, « True muonium (μ+μ) on the light front », Journal of Physics G: Nuclear and Particle Physics, vol. 41, no 12,‎ (DOI 10.1088/0954-3899/41/12/125003/meta, Bibcode 2013arXiv1311.3245L, arXiv 1311.3245v3)
  2. a et b (en) Stanley J. Brodsky et Richard F. Lebed, « Production of the Smallest QED Atom: True Muonium (μ+μ) », Physical Review Letters, vol. 102, no 21,‎ , article no 213401 (PMID 19519103, DOI 10.1103/PhysRevLett.102.213401, Bibcode 2009PhRvL.102u3401B, arXiv 0904.2225v2, lire en ligne)
  3. (en) « CHEBI:46620 - dimuonium », sur http://www.ebi.ac.uk/, Institut européen de bio-informatique (consulté le 28 juillet 2018).
  4. (en) « CHEBI:46621 - muonic muonium », sur http://www.ebi.ac.uk/, Institut européen de bio-informatique (consulté le 28 juillet 2018).