Ouvrir le menu principal

Volsinies ou Volsinii est le nom du site de déportation des habitants d'une des villes composant la dodécapole étrusque, Velzna (l'ancienne), probablement située près d'Orvieto, quand, en 264 av. J.-C., ses habitants, qui avaient survécu au sac qui détruisit la ville, furent transférés à Volsinii novi (soit « la nouvelle ») près du lac de Bolsena.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Raymond Bloch, « Volsinies étrusque. Essai historique et topographique », Mélanges de l'École française de Rome, 59-1, 1947, p. 9-39 Lire en ligne
  • Raymond Bloch, « Volsinies étrusque et romaine. Nouvelles découvertes archéologiques et épigraphiques », Mélanges de l'École française de Rome, 62, 1950, p. 53-123. Lire en ligne
  • Jacques Gascou, « Le rescrit d’Hispellum », Mélanges de l'École française de Rome, 79-2, 1967, p. 609-659 Lire en ligne.
  • Jean-Marie Pailler, « La norme et l'hypothèse : à propos de l'histoire de Volsinii romaine », Pallas, Mélanges Claude Domergue, vol. 46/1997, no 1,‎ , p. 47 à 50 (DOI 10.3406/palla.1997.1429, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2016)
  • Jean-Marie Pailler, « Enceinte, métrologie et politique : Volsinii, colonie romaine au début du IIe siècle av. J.-C. ? », Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité, vol. tome 99, no 2,‎ , p. 529-534 (DOI 10.3406/mefr.1987.1556, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2016)
  • Jean-Marie Pailler, « L'urbanisme de Volsinii : nouvelles observations et hypothèses (Datation de l'enceinte, statut de la cité, tracé de l'axe principal) », Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité, vol. tome 97, no 2,‎ , pages 899 à 922 (DOI 10.3406/mefr.1985.1482, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2016)
  • Francis Tassaux, « Pour une histoire économique et sociale de Bolsena et de son territoire », MEFRA, 1987, 99-2, p. 535-561 Lire en ligne
  • Jean-Paul Thuillier, « Les édifices de spectacle de Bolsena. Ludi et Munera », MEFRA, 1987, 99-2, p.  Lire en ligne