Vlaamse Solidaire Vakbond

syndicat belge nationaliste flamand d'extrême-droite
Vlaamse Solidaire Vakbond
(VSV)

Cadre
Forme juridique Syndicat
Zone d’influence Drapeau de la Belgique Belgique
Fondation
Fondation 11 juillet 2011
Fondateur Rob Verreycken
Identité
Siège Malines
Président Wim De Winter
Site web www.vlaamsesolidairevakbond.org

Le Vlaamse Solidaire Vakbond (VSV) (en français, littéralement Syndicat solidaire flamand) est un syndicat belge nationaliste flamand d'extrême-droite[1].

Cette association à pour origine la cellule syndicale (Vakbondscel) du parti d'extrême droite Vlaams Belang, menée par Marie-Rose Morel et Rob Verreycken, qui en fut le premier président. Le syndicat est indépendant des partis politiques et compte des membres de la N-VA dans son conseil administration.

L'organisation fut fondée le [2].

Ce syndicat ne peut pas prendre part aux élections sociales belges car il ne représente pas un minimum de 50000 membres. Il a essayé de contourner la loi en se faisant passer pour une section flamande du syndicat anglais Solidarity (lié au Parti national britannique)[3],[4]. Le mouvement intenta, en 2012, deux procès pour discrimination parce que deux de ses candidats furent empêchés de participer aux élections sociales par leur employeur sous prétexte qu'ils n'appartenaient pas à un des 3 syndicats reconnus [5].

Membres notoiresModifier

RéférencesModifier

Lien externeModifier

SourceModifier