Ouvrir le menu principal

Virtua Fighter 3
Image illustrative de l'article Virtua Fighter 3

Éditeur Sega
Développeur Sega-AM2, Genki (Dreamcast)

Date de sortie Arcade

Arcade (Team Battle)

Dreamcast (Team Battle)
  • Japon 27 novembre 1998
  • Europe 14 octobre 1999
  • États-Unis 18 octobre 1999
Genre Combat
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme Model 3

Virtua Fighter 3 (バーチャファイター3, Bācha Faitā Surī?) est le troisième jeu vidéo de combat de la série Virtua Fighter développé en 1996 par Yū Suzuki de Sega-AM2 sur le système d'arcade Model 3.

Sommaire

HistoriqueModifier

Virtua Fighter 3 a été lancé en 1996 sur le système d'arcade Model 3 de Sega.

Lors de l'AOU Show 1996 — grande messe des jeux sur Arcade — Sega exposait une démo non jouable de Lau Chan, Dural, et d'un nouveau personnage : Aoi Umenokoji, dévoilé pour la première fois. Cependant, c'est Dural, le robot-boss final de la série Virtua Fighter, qui suscite le plus d'attention, en raison de sa surface métallique qui réfléchissait son environnement[1],[2].

Yū Suzuki a annoncé une version pour la Sega Saturn lors d'une conférence de presse à la fin 1996. Le studio de développement Sega-AM2 avait étudié Virtua Fighter 3 depuis plusieurs mois et avait certifié qu'il était possible de créer une version pour la Saturn comparable à la version arcade[3]. Pour faciliter la conversion, le service « recherche et développement » d'AM2 a passé quelques mois de travail sur une cartouche avec accélération 3D, mais celle-ci a été annulée pour des raisons non divulguées. Sega a néanmoins déclaré que Virtua Fighter 3 devrait être porté vers la Saturn avec ou sans la cartouche mise à niveau[4].

Virtua Fighter 3 sera finalement adapté sur la console suivante de Sega, la Dreamcast, en 1999, sous le nom Virtua Fighter 3 Team Battle.

Système de jeuModifier

Virtua Fighter 3 est jouable sous trois angles différents, vue classique, aérienne et subjective, et se distingue, comparé aux deux premiers opus de la série, par la vitesse d'exécution des coups et des enchaînements.

Un quatrième bouton, Escape, fait pour la première fois son apparition aux côtés des trois autres déjà existants (Guard, Punch et Kick). Sa fonction est de se soustraire des attaques grâce à un pas de côté et de créer des possibilités de contre-attaques directes[5].

PersonnagesModifier

Deux nouveaux personnages japonais ont été ajoutés à la liste des combattants : Aoi Umenokouji, une femme japonaise et amie d'enfance d'Akira Yuki, qui utilisait l'aïki-jutsu avec agilité comme style de combat, et Taka-Arashi, un lutteur japonais de sumo. Ce dernier ne fera aucune autre apparition dans la série Virtua Fighter jusqu'à Virtua Fighter 5. Le producteur de la série, Hiroshi Kataoka expliqué que le retrait de Taka après cet épisode s'explique par les conséquences techniques d'avoir un personnage nettement supérieur[6]. Taka avait en fait été retiré de Virtua Fighter 3 en raison de ses difficultés avec ses mouvements de saut d'obstacles[7].

AccueilModifier

Virtua Fighter 3 a reçu des critiques positives de la presse. Edge a donné la note de 8/10[8]. James Mielke, de GameSpot, a fait l'éloge de ce jeu, en lui attribuant la note de 8,2/10, déclarant que « Les fans de Virtua Fighter trouveront tout ce qu'il doit être parfaitement emballé dans un produit fini »[9]. Cependant, lors de sa sortie sur Dreamcast, Cal Nguyen compare le jeu avec Soul Calibur d'une manière défavorable[10]. Le site Gamekult donne au jeu la note de 6/10[11]

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Virtua Fighter 3 » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Virtua Fighter 3... At Last! », Emap International Limited, no 6,‎ , p. 6
  2. (en) « Virtua Fighter 3 », EGM Media, LLC, no 82,‎ , p. 70–71.
  3. (en) « Virtua Fighter 3 Finally Confirmed! », Emap International Limited, no 15,‎ , p. 9
  4. (en) « Whatever Happened to the VF3 Upgrade? », Emap International Limited, no 23,‎ , p. 7
  5. « Virtua Fighter 3 », sur Sega History (consulté le 7 décembre 2014).
  6. http://games.kikizo.com/features/sega_am2_vf5_videointerview.asp Sega-AM2 Interview: Virtua Fighter 5
  7. (en) « Virtua Fighter 3 Hot News! », Emap International Limited, no 2,‎ , p. 8
  8. Edge Staff, « Virtua Fighter 3TB Review », Edge Online, (consulté le 7 décembre 2014)
  9. (en) James Mielke, « Virtua Fighter 3tb Review », Gamespot (consulté le 18 juillet 2013)
  10. (en) Cal Nguyen, « Virtua Fighter 3tb - Review », Allgame (consulté le 18 juillet 2013)
  11. Karim Benmeziane (Anark), Test - Virtua Fighter 3: Team Battle, 18 septembre 2000, Gamekult.

Liens externesModifier