Victor Sintès

escrimeur français

Victor Sintès
Sintès au Challenge Revenu 2013
Sintès au Challenge Revenu 2013
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Arme Fleuret
Main droitier
Biographie
Nationalité Française
Algérienne
Naissance (42 ans)
Lieu de naissance Caen
Taille 170 cm
Poids 64 kg
Palmarès
Championnats du monde 1 1 1
Championnats d'Europe 0 3 0
Championnats de France 2 2 2

Victor Hamid Sintès, né le [1] à Caen, est un escrimeur franco-algérien. Son arme de prédilection est le fleuret

Formé au Cercle d'Escrime de Rueil[2], il intègre l'équipe de France de fleuret et devient champion du monde à l'épreuve par équipe lors des championnats du monde d'escrime 2005 à Leipzig. Ses coéquipiers sont alors Erwann Le Péchoux, Brice Guyart et Nicolas Beaudan. En individuel, sa meilleure place est une troisième place lors des Championnats du monde d'escrime 2011 à Catane. Il est battu en demi-finale par l'italien Andrea Cassarà qui remporte ensuite le titre mondial[3].

Changement de nationalité sportiveModifier

En 2013, il est exclu de l'INSEP et de l'équipe de France pour avoir publiquement critiqué l'encadrement fédéral. Il décide alors de tirer sous les couleurs algériennes. Il est titulaire depuis d'un passeport algérien grâce à son ascendance : il est le petit-fils du footballeur Abdelhamid Bensegueni qui a joué pour l'OGC Nice dans les années 1940. Il demande alors à la Fédération française d'escrime d'être libéré de sa période de transition de 3 ans qui est normalement effectuée en cas de changement de nationalité. La FFE lui a toujours refusé cette libération, l'obligeant à subir cette période pendant laquelle il lui est interdit de représenter son nouveau pays en compétition officielle. En 2016, il peut enfin tirer sous les couleurs algériennes[4] et il se lance alors vers la qualification olympique. Il dispute en avril le tournoi de qualification olympique pour l'Afrique qu'il remporte aisément en ayant battu le Marocain Xavier Ali Lahoussine 15-5 en demi-finale puis le Sénégalais Babacar Kadam 15-4 en finale [5].

Malheureusement, ces 3 années à attendre font que son niveau n'est pas à la hauteur de ses ambitions et il se fait éliminer au début de la compétition. Il finira 28 sur 35 derrière les 3 tireurs français aux jeux olympiques de Rio[6].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le site de la fédération française d'escrime mentionne le 8 août 1980 sur une page et le 13 janvier 1982 sur une autre.
  2. Sa fiche sur le site de la FFE
  3. https://www.britishfencing.com/uploads/files/london_open_mf-2016.htm
  4. P. I., « Victor Sintès aux JO avec l'Algérie ? », sur L'Equipe.fr, (consulté le ).
  5. P. I., « Fleuret : Victor Sintès qualifié pour les JO de Rio sous les couleurs de l'Algérie », sur L'Equipe.fr, (consulté le ).
  6. https://fie.org/athletes/3039

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :