Ouvrir le menu principal
Bronze doré, Sri Lanka, VIIIe siècle. Avec sa main droite, le bodhisattva fait la varadamudra, le geste de charité ou de don, tandis que sa main gauche peut à l'origine avoir tenu un lotus.

La varadamudrā, ou parfois simplement varamudrā, est une mudra, un geste de la main, qui symbolise le don (vara). Pour la varada-mudra, la main gauche est la plus fréquemment utilisée[1]. Elle est présentée la paume en haut et les doigts pointant vers le bas, le bras étant baissé. La varada-mudrā et l' abhaya-mudrā sont les plus communes de plusieurs autres mudras représentées sur les images et les icones relatives aux religions en Inde.

SourceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Anna Dallapiccola, Dictionary of Hindu Lore and Legend, p. 197