Vapiano

chaîne de restauration allemande offrant de la cuisine italienne

Vapiano
logo de Vapiano
illustration de Vapiano

Création 2002
Dates clés 2020 ; Dépôt de bilan
Fondateurs Mark Korzilius
Personnages clés Mirko Silz, Gregor Gerlach
Forme juridique Société européenne (SE)
Slogan Chi va piano, va sano e va lontanoVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Bonn
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité Restauration rapide
Produits Pâtes, Pizzas, Salades
Site web https://www.vapiano.fr/]

Chiffre d'affaires 4 milliards d'€ (2010)[1]

Vapiano est une chaîne de restauration allemande offrant de la cuisine italienne. Vapiano est présent à travers le monde et dispose (en ) de plus de 150 restaurants dont 66 en Allemagne[2],[3]. Fondée en 2002, son siège est à Bonn.

Un restaurant Vapiano à Vienne.

HistoireModifier

Le nom Vapiano se compose des mots italiens va (« aller ») et piano (« doucement »). La chaîne a pour slogan le proverbe italien : Chi va piano, va sano e va lontano qui se traduit littéralement par « qui va doucement, va sainement et va loin ».

Le premier restaurant Vapiano a été ouvert le à Hambourg, rue Hohen Bleichen, par Mark Korzilius[3]. Depuis, l'entreprise poursuit une stratégie d'expansion continue, tant en Allemagne qu'à l'international. Les restaurants sont par ailleurs souvent localisés dans les centres villes de grandes villes, notamment dans les quartiers d'affaires. Vapiano est présent en France depuis le , date d'ouverture du premier restaurant à La Défense dans la banlieue ouest de Paris[4]. La chaine a ouvert son 100e restaurant le à Vienne en Autriche[5].

Vapiano est une société européenne, les actions ne sont cependant pas échangées sur le marché. L'entreprise est détenue par les quatre sociétaires Gregor Gerlach, Friedemann Findeis, Klaus Rader et Kent Hahne[6]. Depuis , le directeur de Vapiano est Mirko Silz[6]. Rader, Hahne et Silz ont tous les trois commencé leur carrière chez McDonald's[6].

Le jeudi , la chaîne allemande annonce sa mise en faillite, après avoir échoué à éponger ses besoins financiers aggravés par la crise du coronavirus. Le Covid-19 a "augmenté considérablement les besoins de liquidités" estimés à 36,7 millions d'euros. Mais "aucun accord final n'a pu être trouvé avec les banques de financement et les principaux actionnaires" pour la renflouer, ce qui a précipité son dépôt de bilan. L'enseigne assure dans un premier temps que ses franchises ne seront pas concernés par cette faillite[7],[8].

ConceptModifier

Le concept repose sur la possibilité pour chaque client de personnaliser chacun de ses plats, ceux-ci étant préparés directement devant lui lors de sa commande. Les plantes aromatiques et les herbes fraîches disposées sur les tables donnent l'occasion à la clientèle d'apporter sa touche personnelle à son plat.

Dans chaque restaurant, tous les ingrédients de bases (pâtes à pizza, sauces, pesto) sont préparés sur place dans une zone dédiée, la Manifattura, ouverte et protégée par des vitres. La chaîne ne recourt pas à des laboratoires de fabrication centralisés mais chaque restaurant a son identité.

Une zone bar et salon est également disponible.

L'une des originalités de l'enseigne tient également dans le système de paiement reposant sur des cartes à puce qui permettent d'enregistrer les consommations et de ne payer que lorsque l'on quitte le lieu.

RestaurantsModifier

En 2017 Vapiano est présent dans le monde entier[2].

DéveloppementModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Pizza-Kette Vapiano will in Europa wachsen », sur faz.net, Frankfurter Allgemeine Zeitung, (consulté le )
  2. a et b « Restaurants », sur vapiano.de (consulté le )
  3. a et b (en) Vapiano, « http://www.vapiano.com/en/about-us/our-story/ », sur vapiano.com, about us, our story (consulté le )
  4. (de) « Mediterrane Küche unter dem Eifelturm », sur vapiano.de, (consulté le )
  5. (de) « Vapiano eröffnet 100. Filiale in Wien », sur vienna.at, (consulté le )
  6. a b et c (de) « Alles geht, der Charakter bleibt », sur wiwo.de, Wirtschaftswoche (consulté le )
  7. Zone Bourse, « Le coronavirus précipite la faillite de la chaîne de restaurants Vapiano », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  8. « La tête de réseau Vapiano en cessation de paiement », sur Snacking.fr (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier